Covid-19 : vers un confinement des non-vaccinés ? La réponse de Christophe Castaner

La Covid-19 n’en finit pas de prendre de l’ampleur en France et le pays « n’est pas à l’abri d’une nouvelle vague« . Le lundi 15 novembre 2021, face à Caroline Roux dans Les 4 Vérités sur France 2, Christophe Castaner s’est exprimé sur un éventuel confinement des personnes non-vaccinées.

  • Christophe Castaner

Depuis quelques jours, de nombreux pays de l’Union européenne font machine arrière concernant l’épidémie de coronavirus. Plusieurs gouvernements, tel que celui de l’Autriche, ont pris de nouvelles mesures drastiques pour tenter de stopper l’ampleur que prend la maladie… En effet, cette région du monde a décidé de confiner les habitants non-vaccinés contre la Covid-19, ou qui n’ont pas guéri du virus, à partir de lundi 15 novembre 2021, selon l’AFP.

Et à l’occasion de son passage sur le plateau de l’émission Les 4 Vérités sur France 2, Christophe Castaner a été interrogé à ce propos par Caroline Roux. L’ancien ministre a dressé un bilan de la pandémie de la Covid-19 en France. D’après ses propos, l’Hexagone ne devrait pas suivre l’exemple de son confrère autrichien. « Nous ne le souhaitons pas et devons tout faire pour empêcher que nous ayons besoin d’aggraver les moyens de protection des Français« , a-t-il expliqué.

Tenter le tout pour le tout

Cependant, Christophe Castaner a été clair. Emmanuel Macron et les membres du gouvernement français n’excluent aucune éventualité. « Toutes les hypothèses sont sur la table« , a confirmé l’homme de 55 ans. « La réalité, c’est qu’il y a une dizaine de pays européens qui connaissent une tension extrêmement forte sur ce sujet avec une reprise épidémique. Et la France n’est pas à l’abri d’une nouvelle vague« , a-t-il déclaré. Tout comme le Président de la République lors son allocution datant du mardi 9 novembre 2021, le président du groupe LREM à l’Assemblée nationale mise tout sur les doses de rappel pour les personnes les plus fragiles : « La méthode que nous avons retenue est celle de la vaccination et celle du rappel. Le président de la République l’a rappelé la semaine dernière« . Plus qu’à attendre les prochains chiffres de la Covid-19 « parce que nous sommes face à un virus qui surprend et peut encore nous surprendre« , a reconnu Christophe Castaner.

Source: Lire L’Article Complet