David Pujadas : ces médecins qu’il ne veut plus inviter pour parler du Covid

Avec l’arrivée de la 5e vague, médecins et épidémiologistes sont extrêmement sollicités par les médias. Sur LCI, où il présente depuis 2017 24h Pujadas, l’info en questions, David Pujadas a décidé de faire le tri parmi ses invités.

« On fait évoluer notre casting de médecins ». Un choix assumé par David Pujadas dans les colonnes de L’Opinion ce vendredi 19 novembre. À l’antenne de LCI depuis qu’il a quitté son siège de présentateur du 20 heures en 2017, le journaliste a décidé de ne plus inviter certains spécialistes de la santé sur le plateau de 24h Pujadas, l’info en question.« Nous avons constaté lors de la première vague que tout le monde s’était trompé : médecins comme journalistes. J’ai donc choisi de garder ceux qui reconnaissent leurs erreurs« , a expliqué le présentateur.

Sur son plateau, Antoine Flahaut, docteur en médecine et biomathématiques, ou encore l’infectiologue Karine Lacombe, qui a récemment affirmé que « le masque ne disparaîtra plus de notre mode de vie », et Éric Caumes, chef des maladies infectieuses de la Pitié Salpêtrière. Mais aussi « Martin Blachier (médecin et cofondateur de la société de conseil Public Health Expertise), qui avait sous-estimé la troisième vague avant de se raviser. Blachier, c’est un tempérament », a assuré David Pujadas à nos confrères avant d’ajouter : « Je veux laisser la place à toutes les voix, à toutes les professions du corps médical, à toutes les sensibilités ».

Si David Pujadas n’a pas cité les noms des médecins blacklistés, il a néanmoins argumenté son choix. « Il s’agit de médecins qui estimaient que toutes les vérités ne sont pas bonnes à dire. Pour être concret, ils jugeaient qu’il ne fallait pas dire au public que le vaccin n’est pas efficace à 100% (…) cela dans le but de favoriser la vaccination », a-t-il justifié avant de préciser : « Moi je considère au contraire que les gens sont des adultes. On leur explique. On leur dit tout« , a insisté l’ex-présentateur du 20 heures.

Pour David Pujadas, « les médias ne connaissaient pas les médecins »

Pour aller encore plus loin dans l’analyse de la pandémie, David Pujadas a fait intervenir des médecins étrangers en plateau. « Le regard international me paraît essentiel (…) On a régulièrement comparé notre situation à celle du Chili ou celle de l’Afrique », a rappelé ce père de quatre enfants.

Alors que la 5e vague inquiète, depuis ce lundi, David Pujadas a décidé d’intégrer chaque soir à son émission, une séquence sur l’épidémie de Covid-19. Reconfinement, Covid long, proportion de Covid à l’hôpital, traitements… le présentateur multiplie les angles d’attaque sur le sujet. Une crise sanitaire dont le journaliste a tiré un enseignement : « Les médias ne connaissaient pas les médecins et les médecins ne connaissaient pas les médias », a-t-il déclaré.

Crédits photos : Agence/ Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet