Denis Brogniart : Koh Lanta All Stars avec un casting surprenant, son nouveau livre Un Soldat Presque Exemplaire… Il se confie (EXCLU)

A l’occasion de la sortie de son tout premier roman “Un soldat presque exemplaire”, nous avons pu poser toutes nos questions à Denis Brogniart, et c’est juste ici !

La nouvelle saison de Koh-Lanta, les armes secrètes vient de débuter sur TF1, et fait polémique ! L’émission est dans le viseur d’une association pour la défense des animaux dues à ces scènes qui ne passent pas. Mais malgré cela, le programme cartonne, mené par l’animateur et journaliste Denis Brogniart. D’ailleurs, celui-ci peut ajouter une nouvelle corde à son arc, écrivain, avec la sortie de son tout premier roman “Un soldat presque exemplaire”. La rédac de melty a pu lui poser plusieurs questions sur l’écriture de ce livre, son intérêt pour le milieu militaire mais également sur la prochaine saison anniversaire de Koh-Lanta All Stars donc le casting est bientôt bouclé.

https://www.instagram.com/p/CMXltIaJFf8/

Une publication partagée par Denis BROGNIART (@denisbrogniart_off)

melty : Bonjour Denis ! Vous venez de publier votre tout premier livre. Pourquoi s’être lancé dans l’écriture d’un roman ?

Denis Brogniart, animateur tv et journaliste : Ça fait des années que je rêve d’écrire un livre, malheureusement j’ai beaucoup d’activités et je n’avais pas beaucoup de temps. Et là je me suis retrouvé avec 2 mois lors du premier confinement sans voyager, à la maison avec ma famille et ça a été l’occasion pour moi de me lancer dans l’écriture de ce roman.

melty : Que raconte “Un soldat presque exemplaire” ?

Denis Brogniart : C’est l’histoire d’un militaire français qui s’est engagé lorsqu’il avait à peine 18 ans, et qui a participé à un nombre incroyable de conflits. Et qui, en faisant la guerre, malheureusement à été atteint petit à petit d’un syndrome post-traumatique, c’est-à-dire une blessure psychique, qui l’a obligé à quitter l’armée. Le fait qu’il soit touché psychiquement l’a perturbé grandement, c’est-à-dire qu’il est tombé dans l’alcool, il est tombé dans une violence quotidienne que ce soit avec les autres, mais aussi avec sa famille et notamment sa femme, qu’il a failli malheureusement tuer une nuit de Noël 2008. C’est une histoire vraie que j’ai un peu romancée. Mais tout ce que l’on peut vivre à travers ce livre s’est déroulé, que ce soit dans sa partie vie militaire ou dans sa partie vie personnelle.

melty : Comment se sont passé les échanges avec Stanislas et son ex-femme ?

Denis Brogniart : Stanislas a tout de suite été ok, j’ai demandé à Mary, son ex-femme, de pouvoir lui poser des questions aussi. Au départ elle a refusé, parce qu’elle partait du principe que si elle me donnait des informations, elle allait ternir l’image de héros de son ex-mari pour qui elle a encore des sentiments. Je l’ai rassuré en disant que Stanislas m’avait déjà parlé de tout ce qu’il avait pu faire de mal et que j’avais donc besoin de l’entendre. Et ce qui est intéressant c’est qu’elle a accepté mais qu’ensuite on a établi un pacte entre nous trois. Tout ce que me disait Stanislas, je pouvais le répéter à Mary et inversement. Je n’aurais pas pu imaginer écrire un livre avec des choses que j’aurais caché à Stanislas que m’aurait dit Mary et qui aurait été découvertes au moment de la sortie du livre. Et c’est pour ça que ça s’est super bien passé, et d’ailleurs les deux quand ils ont découvert le livre, ils n’en n’ont pas changé une virgule.

melty : Qu’est-ce que ce livre vous a appris ?

Denis Brogniart : J’ai pris conscience de la gravité ce genre de type de blessure psychique. Il faut penser que quand une partie de votre cerveau virtuellement grille parce que vous avez vu trop d’horreurs, parce que vous avez participé à trop de conflits, de combats, parce que vous avez tué trop de gens. Stanislas, et il me le dit dans le livre, il est certain à titre personnel, d’avoir tué au moins 18 personnes. Ce n’est pas anodin, même si c’est l’ennemi, mais quand même, l’homme n’est pas fait pour vivre de tels moments. Je suis d’ailleurs déjà dans une réflexion très avancée pour écrire un deuxième livre.

melty : C’est un roman où vous décrivez des scènes violentes et crues. Comment s’est passé l’écriture d’un tel roman ?

Denis Brogniart : Je suis un journaliste d’image donc j’ai essayé de traduire les images que j’avais dans la tête, que j’imaginais après les récits que m’ont fait et Stanislas et Mary, et de mettre des mots sur des images, sur des moments, sur des actions, sur des sentiments. Je crois qu’on ne peut pas faire des vers et de la poésie sur un récit de combat au Mali, au Kosovo, une vengeance d’une femme désespérée de voir mari violent, volage etc. Donc effectivement, parfois, il y a des scènes qui sont un peu coup de poing mais qui traduisent, je crois en tout cas, l’état d’esprit, le moment vécu par Stanislas et Mary.

melty : On sait qu’une saison anniversaire de Koh Lanta est en préparation, que pouvez-vous nous à ce sujet ?

Denis Brogniart : Oui, je vous le confirme, c’est en préparation ! On part en tournage dans quelques semaines avec la crème de la crème de ceux qui ont fait vivre, de ceux qui ont marqué Koh Lanta depuis 20 ans. Il va y avoir pas mal de surprises !

melty : Vous pouvez nous dire quelques noms ?

Denis Brogniart : Malheureusement non, mais je peux vous dire qu’on aura un très joli casting d’anciens et il n’y aura pas de nouveaux aventuriers sur cette saison !

Source: Lire L’Article Complet