Diana : ce membre de la famille royale déchirait tous les magazines où elle apparaissait !

Le 20 novembre 1995, Lady Diana dévoile ouvertement l’échec de son couple avec Charles dans l’émission Panorama sur la BBC. Un affront pour la famille royale, et pour un membre en particulier, qui va définitivement tirer un trait sur la princesse des coeurs.

Après l’onde de choc provoquée par le livre d’Andrew Morton intitulé Diana, sa vraie histoire en 1992, la princesse des coeurs fait à nouveau la Une de la presse à scandales lorsqu’elle décide de dire ouvertement sa vérité à la télévision dans l’émission Panorama sur la BBC trois ans plus tard. Face à Martin Bashir, celle qui est séparée mais pas encore divorcée du prince Charles, évoque sans tabou l’échec de son couple avec cette phrase désormais célèbre : « Nous étions trois dans ce mariage ». Lady Diana revient également sur ses problèmes de boulimie ou encore sa propre infidélité avec James Hewitt. Autant dire que la famille royale a très peu apprécié cette interview confessions.

Proche pendant des années de la princesse Margaret, Lady Diana a vu sa relation avec la soeur d’Elizabeth II s’interrompre brutalement. Celle qui avait écrit au prince Charles pour lui annoncer qu’elle continuerait à voir son ex-épouse malgré leur séparation n’a pas du tout apprécié ce déballage médiatique. « A partir de ce jour, la princesse Margaret ne voulut plus entendre parler d’elle«  rapporte Andrew Morton, dans le livre Diana, à la poursuite de l’amour, « elle se fâcha au point de déchirer toutes les couvertures de magazines dont Diana faisait la Une et qui traînaient chez elle. »

⋙ PHOTOS – Charles et Diana, Stéphanie de Monaco et Daniel Ducruet… Les divorces marquants du gotha

Pour Margaret, Lady Diana avait dépassé les limites de la décence

Les deux femmes qui avaient l’habitude de se rendre ensemble au théâtre, habitaient toutes les deux à Kensington Palace. « Il est lui est arrivé de changer de chemin pour l’éviter » s’est souvenu le chauffeur de la princesse Margaret. A la mort de Lady Diana en août 1997, la colère de la soeur d’Elizabeth II n’était pas retombée. Bien au contraire. Cette dernière argua qu’elle n’avait « nullement droit à un enterrement royal, ni même de reposer dans la chapelle royale ». Pour Margaret, Lady Diana avait dépassé « les limites de la décence », et vivante ou morte, cela était impardonnable.

Crédits photos : ALPHA AGENCY / BESTIMAGE

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • Diana Princesse de Galles

Autour de

Source: Lire L’Article Complet