Diane Leyre (Miss France 2022) favorable à l’ouverture du concours aux femmes transgenres : “Ça ne me choque pas”

De quoi faire trembler le tableau de Geneviève de Fontenay. Dans une interview accordée à Nice-Matin ce vendredi 17 juin, Diane Leyre, Miss France 2022, réaffirme sa position en faveur de la participation de femmes transgenres au célèbre concours.

A propos de


  1. Diane Leyre – Miss France 2022

Diane Leyre est une Miss France féministe. La reine de beauté élue sur TF1 en décembre dernier défend la cause de toutes les femmes et notamment les femmes transgenres. À l’occasion de son passage dans le Var, la jurée de la première édition du « Prix littéraire Pampelonne Ramatuelle » a donné une interview publiée dans les colonnes de Nice-Matin ce vendredi 17 juin dans laquelle elle affirme que sa « position reste inchangée » sur le sujet. « Déjà, le concours était ouvert aux transgenres, on l’a juste exprimé et des gens ont été surpris. On a toujours accepté les gens d’identité civile féminine, donc, en soi, un transgenre pouvait déjà se présenter auparavant« , a rappelé Miss France 2022. Avant d’ajouter à titre plus personnel : « Franchement, ça ne me choque pas. »

« Je pense qu’on a toujours quelque chose à critiquer : quand on n’avait pas ouvert les règles, on avait des critiques. Aujourd’hui, la société Miss France a fait le choix d’ouvrir ses règles, et il y a encore…« , résume Diane Leyre dans les colonnes de Nice-Matin. Alors Miss France 2023 pourrait-elle être une Miss transgenre ? Possible, mais c’est désormais le public qui a la réponse à la question. « Je crois qu’il faut se féliciter de l’évolution« , souligne Miss France 2022. Avant d’ajouter : « Maintenant, c’est aux Français de montrer qu’ils sont capables d’avoir l’ouverture d’esprit, d’accepter des femmes nouvelles, différentes, en tant que représentantes de la France. Des femmes de tous âges, avec un statut marital et potentiellement des enfants, avec des tatouages… Des choses qu’on n’avait effectivement pas auparavant. » « La balle est dans leur camp », conclut-elle.

> Découvrez les photos de Diane Leyre (Miss France 2022) lors de sa première représentation officielle

L’indignation de Geneviève de Fontenay

Les Français sont-ils prêts à une telle révolution portée par les patronnes du concours Sylvie Tellier et Alexia Laroche-Joubert ? Il y a une en tous cas qui ne semble pas prête, c’est Geneviève de Fontenay. Elle est vent debout contre cette ouverture du concours qu’elle a chapeauté pendant plusieurs dizaines d’années. « Très choquée par la possibilité de voir le concours Miss France ouvert aux candidates transgenres », à la veille de l’élection de Miss France 2022, l’ancienne patronne du concours avait transmis un message sans équivoque à l’AFP.

« Miss France n’est pas un concours contre-nature ! C’est une élection qui symbolise l’élégance dans une ambiance saine et nationale ! », avait-elle écrit en décembre dernier. « C’est une profonde injure aux soixante années de ma vie pendant lesquelles je me suis battue pour donner à Miss France une image respectée et respectable », avait poursuivi la dame au chapeau qui fêtera ses 90 ans le 30 août prochain.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Romain Doucelin / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet