Dominique Farrugia : ce choc émotionnel qui aurait déclenché sa sclérose en plaques

Invité sur le plateau de Télématin mercredi 17 novembre 2021 sur France 2, l’ancien membre des Nuls, Dominique Farrugia, s’est confiée au sujet de sa maladie, la sclérose en plaques. Le producteur a notamment évoqué son élément déclencheur selon lui.

  • Dominique Farrugia

Devenu un producteur et un réalisateur à succès, Dominique Farrugia s’est tout d’abord révélé au grand public dans les années 80-90 au sein du quatuor comique Les Nuls, qu’il formait avec Alain Chabat, Chantal Lauby et Bruno Carette sur Canal+. Si la carrière professionnelle de l’ancien humoriste est une véritable réussite, la vie ne lui a en revanche pas fait de cadeau. En effet, Dominique Farrugia est atteint d’une maladie extrêmement handicapante au quotidien : la sclérose en plaques. Il s’est d’ailleurs confié à ce sujet face à Thomas Sotto, lors de son passage dans l’émission Télématin mercredi 17 novembre 2021 sur France 2.

Pour rappel, Dominique Farrugia est actuellement en pleine promotion de son livre, intitulé Elle ne m’a jamais quitté, dans lequel il évoque justement son handicap, qui l’oblige à se déplacer en fauteuil roulant. L’ancien membre des Nuls s’est d’ailleurs montré très remonté face à la secrétaire d’État chargée des personnes handicapées lors de son récent passage dans l’émission On est en direct, présentée par Laurent Ruquier et Léa Salamé sur France 2. Face à Thomas Sotto, Dominique Farrugia a une nouvelle fois parlé de sa sclérose en plaques, et plus particulièrement de l’événement qui a déclenché cette maladie selon lui.

Dominique Farrugia : « Un stress fort peut déclencher la maladie »

En fait, l’ancien acolyte d’Alain Chabat, Chantal Lauby et Bruno Carette a écrit dans son livre que ce serait vraisemblablement la mort de ce dernier qui serait à l’origine de sa sclérose en plaques. Pour rappel, Bruno Carette est décédé à seulement 33 ans en 1989. Thomas Sotto a donc voulu savoir pourquoi son invité pensait que la mort de son ami avait pu déclencher sa maladie. « En écrivant ce livre, j’ai fait une sorte de… fil du temps de ma maladie. Il y a une thèse, à laquelle je crois, qui est qu’un choc émotionnel fort, un stress fort peut déclencher la maladie, parce que vous l’avez en vous. Quand je date tout ça, c’est à peu près ce qui m’est arrivé« , a expliqué Dominique Farrugia.

Source: Lire L’Article Complet