Edouard Philippe « glaçant » : ces rumeurs qui l’ont fortement agacé…

Dans sa biographie consacrée à l’ancien Premier ministre, intitulée Le Sioux et parue début octobre aux éditions de L’Archipel, Bérengère Bonte a dévoilé une facette plus méconnue de l’homme politique. Ce dernier n’a jamais apprécié qu’on étale sa vie privée, encore moins lorsqu’il s’agit de fausses rumeurs, comme en atteste une scène relayée dans ce livre.

Édouard Philippe a toujours défendu bec et ongles les siens. Dans une biographie intitulée Le Sioux et parue début octobre aux éditions de L’Archipel, Bérengère Bonte a tenté de décrypter la personnalité complexe de l’ancien Premier ministre. En recueillant les confidences de l’intéressé, elle a aussi découvert une autre facette de l’homme politique. Très complice avec les hommes, Édouard Philippe est davantage dans la séduction avec les femmes. Marié à Édith Chabre depuis de nombreuses années, il n’a cependant pas apprécié que certaines rumeurs viennent entacher son couple. Dans son livre consacré à l’ancien locataire de Matignon, Bérengère Bonte a raconté une scène marquante, durant laquelle l’ancien protégé d’Alain Juppé est sorti de ses gonds alors qu’on lui prêtait une liaison avec l’une de ses collaboratrices.

Alors qu’il était en poste à la mairie du Havre, avant d’accéder à Matignon, Édouard Philippe a passé beaucoup de temps avec une certaine Alexandra Ruiz, l’une de ses conseillères havraises, qui « occupe vite une place centrale dans le fonctionnement du cabinet. » « Au Havre, ‘Alex’ passe désormais beaucoup de temps avec le premier édile. En mairie, et en dehors. On les voit dînant en tête à tête le dimanche soir en ville, dans les restaus où tout le monde va« , a raconté Bérengère Bonte dans Le Sioux. Les soupçons ont fini par s’installer, laissant place aux rumeurs. Des rumeurs qui ont fortement agacé le principal concerné : « Explication de gravure dans le bureau du maire. Il convoque toutes les secrétaires du cabinet, celles des adjoints, le service de presse (…) En une minute froide et cassante, il glace tout le monde : — Il y a des rumeurs qui circulent au cabinet. Le premier que je tope à répandre ces rumeurs, c’est dehors dans les deux secondes. Je vous aurai prévenus. » Ambiance…

Édouard Philippe recadré par sa femme

Après ce recadrage, qui a sonné comme un avertissement de l’édile à ses troupes, « l’assemblée se disperse comme une volée de moineaux. » Suite à cet épisode, certains ont eu l’impression de devenir « des ennemis » aux yeux du maire du Havre. Exaspéré par les rumeurs à son sujet, Édouard Philippe s’est renfermé à certains moments : « Il se braque. Les conseils d’adjoints deviennent irrespirables (…) Il cloisonne encore plus ses activités. Il se méfie« , a observé l’auteure de la biographie qui lui est consacrée.

En dehors des murs de la mairie, certains ont décrit l’intéressé comme « imbuvable » ou « totalement autocentré ». Selon une source qui s’est confiée à la biographe, sa femme a elle aussi constaté ce changement et n’a pas tardé à le recadrer : « Édith s’est chargée de le lui faire comprendre pour qu’il redescende sur terre. » À en croire les confidences faites par Édouard Philippe, son épouse le verrait comme « un macho« . Pour autant, celle-ci l’a toujours soutenue dans ses choix, tout en lui donnant son avis. Un duo qui semble fonctionner, puisqu’il dure depuis près de vingt ans…

Crédits photos : Stephane Lemouton / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet