Edouard Philippe : son surprenant surnom qui faisait rire avant la crise du coronavirus

Bien avant de se prendre de plein fouet les grèves, la réforme des retraites et l’horrible pandémie coronavirus, l’ambiance était plus légère dans la vie d’Edouard Philippe. Comme un écho à ce passé, le surnom dont il était affublé chez En Marche vient de refaire surface.

Les temps sont durs pour Edouard Philippe et son gouvernementen ces temps de guerre contre le coronavirus. En première ligne face aux Français pour gagner ce combat, le Premier ministre garde son cap. Une prouesse selon un « important ministre », comme le rapporteLe Parisien.« Samedi [28 mars, ndlr], pendant la conférence de presse avec Olivier Véran [le nouveau ministre de la santé, lui aussi de plus en plus impacté personnellement par la pandémie de coronavirus, ndlr] il avait une sale gueule, souligne l’homme politique.J’en connais qui auraient craqué pour moins que ça et rendu leur tablier. » Il faut dire que l’ère Philippe à Matignon n’a jamais été des plus simples. S’attaquant à d’épineux dossiers tels que celui des retraites, le chef du gouvernement a essuyé plusieurs mois de conflits sociaux. L’arrivée du coronavirus après ces semaines de conflit aurait pu le mettre K.O… « C’est une lame de fond qu’il prend depuis trois semaines, ajoute le ministre. Matins, midis, soirs et nuits comprises […] Je n’ai pas le souvenir qu’un Premier Ministre ait eu autant de merdes à gérer… »

Un surnom qui paraît si loin…

L’après coronavirus s’annoncerait tout aussi compliqué pour Edouard Philippe. Dans les couloirs de Matignon, on s’y prépare. « Il faut qu’il se fasse à l’idée que, après un séisme comme celui-ci, il faut remercier l’équipe en place, comme on relève la garde, souligne un habitué de l’Elysée auprès du Parisien. C’est le système français, c’est le Premier ministre qui prend les coups. Ce sera très injuste, car c’est un bon soldat. » Un « bon soldat » qui bénéficiait d’un drôle de surnom dans les rangs de la majorité bien avant la crise des retraites et celle du coronavirus. « Il est loin l’heureux temps où, volontiers blagueur, il plaisantait de son surnom dans la majorité : Kung-Fu Panda, révèle le Parisien. Référence à sa barbe parsemée d’auréoles blanchâtres. » Les coiffeurs vous le diront : une barbe ou une coiffure qui vire soudainement au blanc est souvent la cause de nombreux soucis.

Source: Lire L’Article Complet