Edouard Philippe, "un gros macho" selon sa femme Edith : les étonnantes confidences de l’ex-Premier ministre

Selon Bérengère Bonte, autrice du livre Le Sioux, paru aux éditions L’archipel au mois d’octobre, Edouard Philippe est un véritable bourreau des cœurs. Un « macho » de surcroît selon sa femme Edith. Un atout dont l’ex-Premier ministre pourrait bien se servir.

  • Édouard Philippe

Une réputation à double tranchant. Le 7 octobre 2021, Berengère Bonte dévoilait son nouveau livre, Le Sioux, aux éditions L’archipel, dans lequel elle dresse un portrait intime de l’ancien Premier ministre, Édouard Philippe. L’homme à la barbe bicolore, doté d’un humour ravageur, serait au meilleur de sa forme dans les sondages, notamment dans le cœur de ses dames… N’est pas personnalité politique préférée des Français, qui veut ! Cependant, le mari d’Edith Chabre, avec qui il a eu trois enfants, ne maîtrise pas toujours sa cote de popularité chez la gent féminine. Pire encore, celle-ci lui a déjà valu de sérieuses mises au point dans son bureau de l’Élysée. Edouard Philippe, un ministre « macho » ? C’est en tout cas ce qu’affirme son épouse dans Le Sioux, dont l’un des passages a été repéré par Gala le 4 novembre.

Edouard Philippe a toujours fréquenté de « très belles femmes remarquables »

« Ma femme vous dirait que je suis un gros macho », a confié Édouard Philippe à l’écrivaine Bérengère Bonte. Et pour cause, comme l’explique la biographe, le maire du Havre s’est constitué une garde rapprochée essentiellement composée d’hommes lors de son passage à l’Élysée. Des hommes avec qui il est « complice », raconte-t-elle, tandis qu’il joue plutôt la carte de la « séduction » avec les femmes. Un ancien camarade de Sciences Po confie même qu’il a toujours connu Edouard Philippe auprès de « très belles femmes remarquables », un « signe extérieur de réussite », selon lui. Mais qu’en pense son épouse, Édith ?

Comme le raconte la biographe Bérengère Bonte, la femme d’Edouard Philippe, qui a préféré rester dans l’ombre durant le mandat de son mari, a joué un grand rôle dans sa carrière politique. Allant parfois même jusqu’à s’opposer à ses prises de position : « Tu ne peux pas soutenir le parti qui vote contre le mariage pour tous », lui aurait glissé son épouse que Gala surnomme son « Jiminy Cricket ». Alors, Edouard Philippe est-il vraiment macho ? Son avis sur la question amuse la biographe : « Probablement moins qu’elle ne le dit, mais plus que je ne le dirais moi-même ! »


Source: Lire L’Article Complet