Elizabeth II : ces 6 fois où elle a pleuré en public

Avec ses années passées au sein de la monarchie, Elizabeth II a développé une personnalité inébranlable. Devant des événements douloureux, la reine reste stoïque. Pour autant, ça ne veut pas dire qu’elle ne ressent aucune émotion. Bien qu’incroyablement rare, la monarque a déjà pleuré en public.

Elizabeth II ne doit jamais laisser transparaître ses émotions, qu’elles soient positives ou négatives. Il s’agit d’une des règles du protocole que la reine suit depuis plus de soixante ans. Voilà donc des décennies que Sa Majesté est impassible face au public. Son mantra, hérité de la reine Victoria, n’est autre que : « Never complain, never explain » (« Ne jamais se plaindre, ne jamais expliquer »). Sauf qu’à de rares occasions, la reine n’a pas réussi à contenir son émotion. Découvrez ces six fois où Elizabeth II a versé pleuré en public.

En 1966, le village minier d’Aberfan, dans le sud du Pays de Galles a été victime d’une tragédie. Une décharge de mine qui était située au-dessus du village avait glissé entraînant la mort de 144 personnes, dont 116 enfants. Elizabeth II et le prince Philip ont fait le déplacement un jour après que la dernière victime ait été retrouvée dans les débris. Sa Majesté n’a pas pu retenir ses larmes sur les lieux de la tragédie s’en voulant de ne pas y être allée un peu plus tôt, selon Sir William Heseltine.

Quelques années après ce drame, la monarque a versé une larme lorsqu’elle a assisté au déclassement du yacht royal Britannia lors d’une cérémonie à Portsmouth en 1997. Submergée par l’émotion en regardant son yacht bien-aimé mis hors-service après 22 ans de bons et loyaux services, Elizabeth II n’a pas su cacher son émotion. Et pour cause, ce bateau avait une valeur sentimentale. Il a transporté toute la famille royale à plusieurs reprises. Le prince Charles et la princesse Diana ont également effectué leur croisière de lune de miel sur le Britannia en 1981. Il est évident que la reine avait une profonde affection personnelle pour ce navire.

Lors d’une visite poignante à l’ouverture du Champ du Souvenir à l’abbaye de Westminster en 2002, Elizabeth II a été émue aux larmes. La raison ? L’année précédente, c’était la reine mère qui était présente lors de la cérémonie pour rendre hommage aux héros de guerre britannique. Mais après son décès, l’épouse du prince Philip a dû assumer le rôle de sa défunte mère. Après avoir laissé une petite croix en souvenir, des larmes ont coulé sur le visage de la reine Elizabeth II.

Lors de certaines cérémonies officielles, la reine a fait preuve d’émotivité. Par exemple, en honorant les soldats du régiment du duc de Lancaster, en 2016, Sa Majesté a été très émue laissant couler quelques larmes. Ou encore en 2019, lors du Jour du Souvenir au cénotaphe. Alors que la Grande-Bretagne se taisait pour honorer les héros de guerre britannique, la reine a été vue en train d’essuyer ses larmes.

Dernièrement, l’image qui a bouleversé le Royaume-Uni, c’est les larmes de la reine aux obsèques du Princes Philip. Seule, au coeur de la chapelle St George lors des funérailles de son mari, Elizabeth II a essuyé ses larmes après sa révérence à l’arrivée du cercueil. Ce jour-là, le prince Charles avait également laissé échapper son chagrin.

Crédits photos : abaca

Autour de

Source: Lire L’Article Complet