Elizabeth II : la somme exorbitante que pourrait faire perdre ses vacances d’été à Balmoral

Chaque année, Elizabeth II passe l’été au château de Balmoral. Mais sa venue cet été pourrait engendrer la perte d’une somme exorbitante…

Comme tous les Anglais, la reine d’Angleterre a dû se confiner. C’est à Windsor qu’elle s’est réfugiée. Une période pendant laquelle elle a pu profiter avec son époux, le prince Philip. « L’une des choses les plus agréables pour la reine est qu’elle peut passer plus de temps avec son mari que d’habitude », a confié un ami de la souveraine à Vanity Fair, précisant qu’elle « dînait tous les soirs » avec le prince Philip. Elizabeth II a également pu s’adonner à sa passion : le cheval. Mais elle n’a pas pour autant abandonné ses fonctions : « Elle remplit toujours ses fonctions en tant que chef de l’État », a précisé la source (anonyme, évidemment). Ainsi, ce sont des vacances tout de même méritées que pourrait prendre Elizabeth II. Chaque année, entre le mois d’août et le mois d’octobre, la reine se rend habituellement au château de Balmoral. Et c’est ce qu’elle devrait faire cette année encore – même si les dates de son séjour n’ont pour l’instant pas été indiquées et que ses vacances n’ont pas été confirmées.

Cependant, cette année, les vacances d’Elizabeth II coûteraient cher à la couronne, d’après les informations du Daily Mail. En effet, d’avril à juillet, avant l’arrivée de la reine, le château de Balmoral est habituellement ouvert au public, accueillant environ 70 000 visiteurs par an. Des visites générant la moitié du coût de gestion du château, estimé à 3 millions de livres par an. Si la reine venait donc passer ses vacances à Balmoral, impossible d’ouvrir le château au mois d’août aux visiteurs et de couvrir les pertes causées par la crise sanitaire. Des pertes d’environs 1,5 millions de livres donc (soit 1,67 millions d’euros). À savoir si Elizabeth II, connue pour être économe, va tout de même confirmer ses vacances.

Source: Lire L’Article Complet