Elizabeth II : sa fille et sa soeur, les princesses Anne et Margaret étaient-elles rivales ? Confidences

Selon une experte en langage corporel, la princesse Anne, deuxième enfant de la reine Elizabeth II, et la princesse Margaret, soeur cadette de sa majesté, entretenaient une réelle rivalité pour savoir qui serait la plus glamour de la famille royale.

A propos de

  1. Elizabeth d’Angleterre

Leur point commun ? Leur intérêt prononcé pour la célébrité. Si la princesse Margaret et la princesse Anne ont souvent été comparées, elles avaient probablement plus de différences qu’on ne le croit, à en croire Judi James, une experte en langage corporel qui s’adresse à l’Express.co.uk. La princesse Margaret, la soeur cadette de la reine Elizabeth II, décédée en 2002, était surnommée la « princesse rebelle ». Réputée comme étant une figure de la jet-set londonienne, elle était une habituée des clubs branchés de la capitale et fréquentait de nombreuses célébrités, notamment dans le monde de la mode. La princesse Anne, elle, obtient des responsabilités au sein de la famille royale dès l’âge de 18 ans. Consciencieuse, celle qui est aujourd’hui âgée de 70 ans, apparaît ainsi très vite dans de nombreux évènements officiels, ce qui l’amène à concurrencer, aux yeux des médias, sa tante Margaret.

Qui sera la plus glamour ?

Malgré la différence d’âge, les deux princesses apparaissent souvent aux mêmes évènements et font la couverture des magazines de mode. Selon Judi James, les deux nourrissaient une vraie rivalité, chacune voulant être reconnue comme la plus glamour de la famille royale. “Bien que Margaret était la tante d’Anne, il y a eu une période où les deux femmes semblaient rivales pour le rôle de ‘royal glamour’ dans la presse”, analyse Judi James. Et de poursuivre : “Les deux ont été présentées dans des magazines de mode haut de gamme et leurs profils étaient également axés sur les célébrités.”

En revanche, le langage corporel de la princesse Anne semblait plus “sérieux”, a poursuivi Judi. “Margaret posait comme une vraie star, avec le genou plié, les mains jointes au-dessus de la taille et le menton poussé et le sourire éclatant. Anne, semblait quant à elle s’être inspirée d’un langage corporel plus militaire. Ses bras et ses jambes sont droits et au garde-à-vous, son menton est légèrement rabattu, son froncement de sourcils et son expression austère suggèrent une approche plus sérieuse et intense.” Mais il semblerait que leurs différences se soient atténuées avec le temps. Judi James conclut : “Au fur et à mesure qu’Anne vieillissait, son air hautain, sa confiance décourageante et ses nombreux flirts, faisaient de plus en plus penser à Margaret à bien des égards, même dans leurs tenues”.

Article écrit en collaboration avec l’agence 6Médias.

Crédits photos : GENCE / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet