« Elle m’a demandé d’arrêter » : ce projet « impudique » de Charlotte Gainsbourg qui n’a pas plu à sa mère Jane Birkin

Charlotte Gainsbourg est très pudique. Une fois n’est pas coutume, la jeune femme a accepté de se livrer ce week-end sur sa mère Jane Birkin dans un portrait abécédaire du magazine Marie-Claire.

Charlotte Gainsbourg

Jane Birkin

Charlotte Gainsbourg se confie très souvent sur son illustre père, mais cette fois c’est sa mère qu’elle évoque avec amour dans un portrait abécédaire du magazine Marie-Claire. L’idée est très simple : au fil des lettres de l’alphabet, l’actrice de 49 ans se livre sur le sujet qui lui convient. Arrivée à la lettre M, la comédienne choisit maman, et raconte qu’elle prépare un documentaire sur la chanteuse britannique : “J’ai initié un documentaire sur ma mère il y a trois-quatre ans au Japon, à l’occasion d’un concert qu’elle y donnait. J’ai commencé timidement à la regarder, c’était une manière pour moi de me frotter à elle pour m’en rapprocher.”, commence-t-elle se confiant avec pudeur sur ses rapports avec sa mère.

Mais la réaction de cette dernière ne sera pas celle à laquelle elle s’attendait. “Je voulais la rendre belle aussi. Mais cette première intervention ne lui a pas plu. Elle a trouvé ça trop impudique peut-être, elle m’a demandé d’arrêter. ” Charlotte Gainsbourg ne lâche rien et continue quand même son projet. Heureusement, car sa mère reviendra sur sa décision : “Plus tard, je lui ai montré les images, et elle m’a dit ‘En fait ça va, tu peux continuer ! ‘

“C’est sa personnalité qui m’intéresse”

Avec son accord, elle continue une plongée intimiste dans la vie de Jane Birkin et elle a presque terminé le documentaire. “J’ai fait le gros du film à la rentrée, à Paris, en Bretagne, en studio. Le prétexte, c’était les concerts mais derrière, c’est sa personnalité qui m’intéresse. On parle. La caméra est très bienveillante. Je m’approche, c’est très intime et aussi un peu trouble. Le film est presque terminé.”

Inquiète de sa réaction à la découverte du projet fini, elle ne lui a toujours pas montré depuis : “J’ai très peur de lui montrer. Elle n’aime pas se voir, j’ai hérité cela d’elle.” avoue celle qui est de nature pudique. “J’espère qu’elle sera tout de même un peu charmée” a-t-elle conclu. On espère aussi.

Source: Lire L’Article Complet