“Elle n’a jamais tenu une promesse” : Rachida Dati décoche une flèche contre Anne Hidalgo

Invitée à réagir sur BFM TV après l’annonce de la hausse de la taxe foncière à Paris faite par Anne Hidalgo lundi 7 novembre, Rachida Dati n’a pas mâché ses mots envers la maire de Paris, qu’elle accuse de ne pas tenir ses promesses.

Rachida Dati n’a jamais eu de problème pour exprimer ses divergences avec la maire de Paris, et elles semblent une nouvelle fois très fortes. Elle avait donc beaucoup de choses à dire mardi 8 novembre sur BFM TV après l’annonce de l’augmentation de la taxe foncière à Paris faite par Anne Hidalgo sur Twitter la veille. « Cette augmentation de la taxe foncière, et de son assiette parce qu’il y a l’augmentation de la taxe foncière et de l’assiette, c’est une double peine, elle est sans surprise », a déclaré la maire du 7e arrondissement de Paris.

Pour l’ancienne ministre de la Justice, « Madame Hidalgo n’a jamais tenu aucune de ses promesses ». Elle en veut pour preuve le fait qu’elle avait annoncé qu’elle « ne se présenterait pas à l’élection présidentielle ». Et de rappeler, visiblement agacée : « Nous avions dit en décembre 2021, au moment de l’adoption du budget, que celui-ci n’était pas sincère. D’ailleurs, aujourd’hui, ils ne parviennent pas à exécuter le budget 2022. »

Rachida Dati s’emporte

Au fur et à mesure de sa prise de parole, l’énervement de l’ancienne Garde des Sceaux est devenu de plus en plus visible. À tel point qu’elle a pointé de doigt la façon de faire d’Anne Hidalgo : « Les Parisiens seront encore victimes des mensonges de Madame Hidalgo. Les raisons qu’elle donne sont des fausses raisons d’ailleurs », a-t-elle expliqué, avant d’ajouter, furieuse de la façon dont la maire de Paris a annoncé cette augmentation : « Elle aurait dû faire une conférence de presse, s’exprimer, s’expliquer auprès des Parisiens et des Parisiennes. »

Au détour de son interview, Rachida Dati a aussi expliqué qu’il y a quelques mois, Anne Hidalgo « s’était engagée à ne pas augmenter ni les taxes ni les impôts des Parisiens ». Selon elle, « le niveau de la dette à Paris était d’un milliard d’euros en 2001 » et il serait aujourd’hui de 10 milliards d’euros. Elle en a donc profité pour demander un audit fait par un cabinet indépendant sur les dépenses de la ville de Paris, mais aussi sur les subventions allouées par la mairie. Reste à savoir si elle sera entendue.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : Capture d’écran BFMTV

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Rachida Dati

  • Anne Hidalgo

Autour de

Source: Lire L’Article Complet