“Elle n’est pas si connue que ça” : Valérie Pécresse face à un manque de notoriété ?

Candidate de la droite à la présidentielle, Valérie Pécresse talonne Emmanuel Macron dans les sondages. Dans les colonnes de L’Obs ce jeudi 27 janvier, peine à se faire un nom : « Elle n’est pas si connue que ça », a révélé l’un de ses proches.

Se distinguer à tout prix. Plus discrète que ses adversaires, Valérie Pécresse peine à s’imposer dans le champ médiatique. Candidate de la droite à la présidentielle, l’épouse de Jérôme Pécresse « accuse encore un déficit de notoriété« , révèlent nos confrères de L’Obs, ce jeudi 27 janvier. Donnée favorite dans les sondages, la très pointilleuse conseillère de 54 ans doit encore convaincre de nombreux Français : « Elle n’est pas si connue que ça », a souligné l’un de ses proches à l’hebdomadaire.

Pudique et réservée, la présidente de la région Île-de-France va donc redoubler d’efforts pour tenter de se faire « mieux connaître des Français« . Mais pas question de changer : « Elle est comme ça. Elle pense que c’est le travail et la précision qui font la différence avec les autres. On ne le changera pas et on n’en fera pas une exhibitionniste. Elle doit faire avec ce qu’elle est, avec son style. », assure l’une des amies de Valérie Pécresse.

>> PHOTOS – Découvrez les hommes de la vie de Valérie Pécresse

Valérie Pécresse élevée « au biberon du mérite républicain »

Ancienne élève du prestigieux établissement privé et catholique, lycée Sainte-Marie de Neuilly-sur-Seine, la candidate de la droite a été élevée « au biberon du mérite républicain », rappelle l’Obs. Fille d’un professeur d’université Dominique Roux, Valérie Pécresse est une travailleuse acharnée « avaleuse de dossiers », au point de ne rien laisser au hasard : « La faute à son éducation, à sa réserve naturelle, à un tempérament pudique« , lit-on.

Crédits photos : Aurélien Morissard/Panoramic/Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet