Emmanuel Macron giflé : Julien Courbet se moque à sa manière de l’agression du Président

Les images ont fait le tour des chaînes d’information. Ce mardi 8 juin, Emmanuel Macron a reçu une gifle lors d’un déplacement dans la Drôme. Une scène choquante qui a inspiré Julien Courbet.

Emmanuel Macron

Julien Courbet

Emmanuel Macron voulait renouer avec les Français. Seulement, ça ne s’est pas passé comme il l’avait imaginé. De passage dans la Drôme ce mardi 8 juin à l’occasion de son tour de France, le président de la République a reçu un accueil des plus hostiles. Alors qu’il se dirigeait vers la foule pour échanger quelques mots, la discussion a tourné à l’agression. En première ligne, Damien Tarel – un homme de 28 ans – a profité de sa proximité avec le chef de l’Etat pour le gifler. Un geste violent qui a conduit tout droit à son interpellation. Le Drômois encourt jusqu’à 45 000 euros d’amende pour ce coup de sang. De son côté, Emmanuel Macron a dénoncé des faits « isolés d’individus ultraviolents ». « Tout va bien. Il faut relativiser cet incident qui est, je pense, un fait isolé. Il ne faut pas que cela vienne occulter le reste des sujets si importants qui concernent la vie de beaucoup », a-t-il déclaré dans les colonnes du Dauphiné.

Julien Courbet parodie l’agression d’Emmanuel Macron

Au lendemain de l’agression du président de la République, la scène tourne encore en boucle. Et c’est certainement pour coller à l’actualité que Julien Courbet a décidé de la rejouer avant de prendre l’antenne pour un nouveau numéro de Ça peut vous arriver. Sur son compte Twitter, l’animateur de RTL et M6 a publié une courte vidéo humoristique dans laquelle on le voit s’approcher de la journaliste Charlotte Méritan pour la saluer. Sans crier « Montjoie Saint-Denis ! », elle l’a alors accueilli avec une gifle.

« Charlotte regarde trop les infos ! », a-t-il écrit en légende de la séquence. Si la scène de la gifle a choqué la veille, cette parodie a cette fois-ci fait sourire les internautes. « Elle a osé devant toute la France entière ! », « Il me semble que normalement la gifle était plus forte que ça », « Charlotte aurait-elle pris du plaisir pour ce sketch ? », peut-on lire dans les commentaires. Du plaisir, on ne sait pas. La journaliste n’a fait que répondre à la demande de Julien Courbet. « Je précise que c’est lui qui l’a voulue », s’est-elle amusée. Au moins, ça réveille !

Charlotte regarde trop les infos ! @cpva en direct sur #rtl et sur #m6 pic.twitter.com/z2tPHIcmjJ

Source: Lire L’Article Complet