Emmanuel Macron giflé : sa réaction très surprenante

Giflé lors d’un déplacement dans la Drôme, Emmanuel Macron a eu une première réaction étonnante à en croire Franceinfo.

Il a continué à serrer des mains, comme si de rien n’était. Malgré la gifle reçue, à la sortie d’un lycée hôtelier à Tain-l’Hermitage, Emmanuel Macron a poursuivi sa visite dans la Drôme, où il s’est rendu mardi dans le cadre de sa tournée pour “prendre le pouls du pays” à un an de la présidentielle. Vu un peu plus tard lors d’un déjeuner avec des restaurateurs et Brigitte Macron, présente pour soutenir son époux, le chef de l’Etat aurait vite ironisé sur l’incident.

Les hostilités ont visiblement commencé !“, a-t-il blagué dès son arrivée face aux restaurateurs, selon Franceinfo cité par Télé Loisirs. Une première réaction pleine d’humour qui fait écho à celle de son entourage. Autour du président, on a en effet vite dédramatisé : “Tout roule, la séquence continue. C’est une tentative de coups sur le président, deux secondes plus tard il a continué le serrage de mains.”

#Macron se fait gifler en direct de #Tain pic.twitter.com/tsXdByo22U

Pas de faille de sécurité

Si l’homme a vite été maîtrisé, puis interpellé par les forces de l’ordre, la sécurité du président pose désormais question. Mais d’après une source sur place citée par Franceinfo, il n’y a “pas (eu) d’erreur” dans le dispositif : “Le risque zéro est impossible.” Aucun renforcement de la sécurité ne serait ainsi à prévoir lors de la visite, poursuivie normalement par Emmanuel Macron.

Brigitte Macron inquiète

L’incident pourrait toutefois faire resurgir des inquiétudes chez Brigitte Macron. En janvier 2020, à la suite de mouvements de protestations comme les Gilets jaunes, elle avait déjà dénoncé la violence des attaques envers le président. “Dès que l’on arrive dans le domaine de la violence, je suis très déconcertée, parce que fondamentalement, la violence, ce n’est pas le monde que l’on veut pour nos enfants. Personne n’est à l’aise dans ce climat de violence. Quand il y a protestation critique, c’est très bien. Quand on franchit un cap, c’est compliqué pour moi, expliquait-elle.

Crédits photos : Romain Gaillard/Pool/Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet