Emmanuel Macron : il assistera au concert test d’Indochine le 29 mai prochain à Paris donné devant 5000 personnes

Le premier concert test en France aura lieu à l’Accor Arena de Paris le 29 mai prochain, avec Indochine sur scène, devant près de 5 000 personnes. Selon une information donnée par le JDD, le président Emmanuel Macron sera présent à cet événement, dont il souhaite faire un symbole.

Emmanuel Macron

Nicola Sirkis

Le bout du tunnel est-il pour bientôt ? C’est en tous les cas ce que des millions de Français espèrent avec les prochaines annonces du président Emmanuel Macron sur le déconfinement en France ce vendredi 30 avril. En attendant, le gouvernement essaie d’avancer sur la reprise notamment culturelle dans l’Hexagone. Le 12 avril dernier, le Prodiss (le syndicat des principaux producteurs de spectacles) avait adressé une lettre ouverte à Emmanuel Macron pour que le projet d’un concert test en France soit enfin validé : “Monsieur le président, nous avons besoin de votre aide”.

Cette interpellation a porté ses fruits puisque l’événement a été déclaré “priorité nationale” par le gouvernement. Roselyne Bachelot, à peine remise de son hospitalisation pour la Covid-19, annonçait sur BFMTV le 23 avril dernier, que le concert aurait bien lieu. “On est en train de dégager les financements”, avait expliqué la ministre de la Culture, tout en précisant que “l’opération était extrêmement coûteuse : 900 000 euros”. Ainsi, après les Pays-Bas et l’Espagne, la France organise son premier concert test à l’Accor Arena à Paris le 29 mai prochain.

Le président sera présent

Le concert rassemblera 5 000 personnes, testées négatives à la Covid-19 en amont, masquées et debout. Si l’opération fonctionne sans création de cluster, l’espoir d’une relance des grands concerts et festivals à la rentrée prochaine, est possible. Emmanuel Macron a prévu d’assister au concert test où se produira le groupe Indochine, révèle le JDD ce jeudi 29 avril. “Le Président entend faire de l’événement un symbole du retour des ‘jours heureux'”, peut-on également lire dans le magazine.

De son côté, le groupe Indochine a expliqué la raison de sa démarche.“On veut le faire pour aider toute la profession, pour démontrer, comme à Barcelone, Amsterdam, qu’aller dans un concert, ce n’est pas risqué, a déclaré Nicolas Sirkis, le leader du groupe, à l’AFP.

Source: Lire L’Article Complet