Eric Zemmour "humilié" et viré d’un club pour une "affaire de slip de bain"

Au sein d’un grand dossier consacré à Eric Zemmour jeudi 28 octobre 2021, l’Express a révélé que l’ancien polémiste avait été victime d’une humiliation en 2019 lorsque sa demande d’adhésion au Cercle de l’Union Interalliée fut rejetée.

  • Eric Zemmour

Bien qu’il ne soit pas encore officiellement candidat à l’élection présidentielle de 2022, Eric Zemmour continue de progresser dans les différents sondages d’intentions de vote des Français. L’ancien polémiste de CNews, qui a dû quitter la chaîne du groupe Canal+ après que le CSA a pris la décision de décompter son temps de parole à l’antenne, se place ainsi devant Marine Le Pen. Omniprésent dans les médias, l’ex-journaliste du Figaro a vu l’Express lui consacrer sa Une du jeudi 28 octobre 2021, ainsi qu’un grand dossier assez riche en révélations dans ses colonnes. Les lecteurs du magazine ont notamment appris qu’Eric Zemmour avait été victime d’une humiliation en 2019.

En fait, le polémiste a vu sa demande d’adhésion au prestigieux Cercle de l’Union Interalliée être rejetée. C’est au mois de mai 2017 que celui qui est conseillé par Sarah Knafo avait fait acte de candidature pour rejoindre cette institution fondée par le Maréchal Foch en 1917. Cependant, l’annonce de la demande d’adhésion du polémiste au sein des locaux du Cercle de l’Union Interalliée a suscité une première fronde de la part de certains membres de l’établissement, qui ont tenté de faire annuler la procédure. Suite à cela, les deux parrains dont l’éditorialiste avait besoin pour espérer intégrer ce club huppé du Faubourg-Saint-honoré ont décidé de se rétracter.

Eric Zemmour : « Je ne suis pas déçu mais écœuré »

Eric Zemmour est toutefois soutenu par d’autres membres de l’institution, ce qui lui permet de jouir des installations mises à dispositions des adhérents de ce club select durant plusieurs mois, dont principalement la piscine. Cependant, l’attitude du polémiste au sein des locaux du club agace un autre membre du Cercle de l’Union Interalliée, qui décide de se plaindre auprès de la direction. « Eric Zemmour a fait du prosélytisme dans les vestiaires« , a confirmé auprès de l’Express le président de l’établissement, Denis de Kergorlay. Un comportement inacceptable pour le comité de direction du club, qui prendra ainsi la décision de rejeter la demande d’adhésion d’Eric Zemmour. « Je ne suis pas déçu mais écœuré. […] Je vous adresse tout mon mépris« , a indiqué l’éditorialiste à Denis de Kergorlay, après que ce dernier l’ait informé du rejet de sa candidature pour intégrer le Cercle de l’Union Interalliée.

Source: Lire L’Article Complet