Ernst August de Hanovre condamné à 10 mois de prison : nouveau coup dur…

Ce 24 novembre, Ernst August de Hanovre s’est à nouveau retrouvé devant le tribunal. Mais son appel a été rejeté et le prince sera bien condamné à 10 mois de prison. Un énième coup dur.

L’époux de Caroline de Monaco, dont il est séparé mais pas divorcé, a fait son retour devant le tribunal, ce 24 novembre. Au mois de mars dernier, Ernst August de Hanovre avait été condamné à dix mois de prison avec sursis, avec une interdiction de résidence. Il avait alors fait appel de cette décision. Seulement, huit mois après cette première condamnation, le prince a essuyé une nouvelle défaite. Il devra donc bien s’adapter à ces 10 mois de prison avec sursis, rapporte le média allemand Spiegel.

Ernst August de Hanovre a été accusé de violences et menaces sur son personnel et des forces de l’ordre. Afin d’éviter « un autre spectacle médiatique« , le prince n’était pas présent au tribunal. Son avocat a également précisé que son état de santé faisait de lui une personne à risque, ayant eu un cancer. Dans cette affaire, celui qui ne doit pas entrer en contact avec le personnel qu’il a attaqué et doit suivre un sevrage d’alcool et une thérapie psychiatrique, a reconnu les faits.

Pourquoi il traîne son fils « ingrat » devant les tribunaux

« Je prends la responsabilité, je regrette ce qu’il s’est passé et je suis prêt à payer les dégâts« , avait déclaré l’homme de 67 ans, qui a néanmoins plaidé non coupable. Le 25 novembre, autre coup dur pour le prince puisqu’il a dû faire face à son fils aîné, qu’il qualifie d' »ingrat« , devant un juge. Au terme de l’audience, ce dernier devra se prononcer sur le litige les opposant, autour de la gestion de propriétés familiales. Ce conflit qui dure depuis des années pourrait donc enfin s’achever.

Crédits photos : API / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet