Ernst August de Hanovre en cure de remise en forme : sa santé n’est plus tabou

Après avoir fait la Une avec ses multiples déboires judiciaires, Ernst August de Hanovre refait parler de lui. Une journaliste allemande a retrouvé le mari de Caroline de Monaco en cure de remise en forme en Autriche.

Et si Ernst August de Hanovre avait décidé de prendre un nouveau départ ? En mars dernier, le chef de la maison de Hanovre était condamné à 24 mois de prison avec sursis pour violences et menaces sur son personnel et sur des policiers. Celui dont la santé est une source constante d’inquiétudes pour ses proches, avait été sommé de suivre une psychothérapie et de rester sobre pendant trois ans. Ernst August de Hanovre aurait-il décidé de reprendre sa vie en main ? Il semble sur la bonne voie. Une journaliste allemande a aperçu ce dernier par hasard, lors d’une cure de remise en forme en Autriche.

Dans ce centre de détox avec vue imprenable sur les Alpes Autrichiennes, le chef de la maison de Hanovre semble se refaire une santé. Interrogé, ce dernier a accepté de faire quelques confidences, déclarant qu’il appréciait le cadre et les menus de la cure Vivamayr qui l’ont remis d’aplomb. Face caméra, celui qui vit séparé de Caroline de Monaco depuis plusieurs années, est apparu serein et souriant, vêtu de manière décontractée d’un chino beige et d’une chemise bleue légère au col déboutonné. Dans cet établissement de luxe, Ernst August de Hanovre suit un programme de santé visant à renforcer le système immunitaire et réduire le stress. Des stars comme Kate Moss ou les rockeurs des Rolling Stones ont fréquenté avant lui ce centre wellness de luxe très réputé.

Ernst August de Hanovre en guerre contre son fils aîné

Une cure qui intervient après un procès pénal très mouvementé qui s’est déroulé fin mars et un nouveau procès à venir contre son fils aîné qui se tiendra en automne prochain. Une querelle familiale qui remonte à 2017. Alors que son fils Ernst August de Hanovre Jr. s’apprêtait à épouser la créatrice de mode russe Ekaterina Malysheva, le chef de famille a dit craindre pour l’avenir du patrimoine familial. Il n’a pas non plus supporté que son fils puisse céder le château de Marienburg au gouvernement allemand pour un euro symbolique. Interrogé à maintes reprises, le fils aîné n’a pas voulu jeter de l’huile sur le feu, souhaitant avant tout préserver famille et protéger son père. Cette cure de remise en forme permettra peut-être au chef de la maison de Hanovre de trouver l’apaisement, et de renouer le dialogue avec son fils, avec qui la guerre n’a que trop duré.

Crédits photos : JLPPA / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet