Face à la pandémie, Élisabeth II a pris la parole le temps d’un rare discours télévisé

L’annonce avait été faite dans la soirée du vendredi 3 avril : la monarque britannique prendrait la parole dimanche soir, le temps d’une très rare allocution télévisée (sa cinquième seulement en 68 ans de règne). Si la reine a tenu à sortir de sa réserve habituelle, c’est parce que l’heure est grave au Royaume-Uni, qui fait face à une propagation très rapide du coronavirus. Le Monde rapporte ainsi que 619 morts ont été comptabilisés dimanche 5 avril, pour un total approchant les 5 000 morts à l’hôpital.

Afin de rassurer ses sujets, c’est donc à 20h, heure anglaise, qu’Élisabeth II a pris la parole depuis le château de Windsor, où elle est confinée au côté de son époux, le prince Philip. Le maître-mot de cette allocution ? La sobriété. Bureau dénué de photos de famille, robe sobre tout juste relevée d’une broche et de son traditionnel collier de perles, air grave… Une mise en scène riche en signification, signe que l’heure n’était pas à la fantaisie.

Après avoir remercié les personnels du NHS, le système de santé britannique, « ceux qui mènent à bien des missions essentielles », la reine a également tenu à remercier les confiné.e.s, « ceux d’entre vous qui restez à la maison, aidant de cette manière les plus vulnérables ». Si son discours était empreint d’une grande gravité, Élisabeth II a pourtant tenu à diffuser un message positif, appelant à l’unité et à la résilience : « Ensemble, nous luttons contre cette maladie, et je tiens à vous rassurer que si nous restons unis et résolus, nous la surmonterons ». Et de conclure par un message d’espoir qui n’a pas manqué d’émouvoir ses sujets britanniques : « De meilleurs jours reviendront, nous serons à nouveau avec nos amis, avec nos familles, nous nous retrouverons à nouveau ».

Her Majesty The Queen addresses the UK and the Commonwealth in a special broadcast recorded at Windsor Castle. pic.twitter.com/HjO1uiV1Tm

Source: Lire L’Article Complet