Factures, allocations rentrée… qu'est-ce qui va changer pour votre porte-monnaie ce 1er août ?

Qu’est-ce qui change ce 1er août pour le budget des ménages ? Entre augmentation de l’électricité et du gaz et une revalorisation de la prime de rentrée, le portefeuille des Français va être directement impacté.

Suite à l’épidémie de coronavirus le budget des Français va être revalorisé. Alors que les secteurs de l’électricité et du gaz vont subir une nouvelle hausse, certaines primes et allocations vont elles aussi être augmentées pour faciliter la rentrée des Français.

Électricité, son prix augmente

Les tarifs réglementés de vente de l’électricité augmentent de 1,54% ce 1er août.

“La Commission de régulation de l’énergie (CRE) propose aux ministres chargés de l’énergie et de l’économie une hausse des tarifs réglementés de vente d’électricité de 1,54% TTC au 1er août 2020 qui prend en compte l’évolution annuelle des tarifs des réseaux publics de transport et de distribution d’électricité”

Avait indiqué le 2 juillet dernier la CRE.

Qu’est-ce que cela signifie ? En France métropole la hausse pour les foyers sera de 1,54% contre 1,58% pour les professionnels.

En France en décembre 2019, 23,9 millions de résidences étaient abonnés à un tarif réglementé de l’électricité.

Le gaz en hausse

Les tarifs réglementés du gaz augmentent ce samedi d’au moins 1,3%, hors taxes.

La CRE a indiqué les trois catégories de foyers où l’augmentation se ferait sentir :

  • 0,3% de hausse pour les clients qui utilisent le gaz de cuisson
  • plus 0,7% pour les foyers qui utilisent le gaz pour la cuisson et l’eau chaude
  • une augmentation de 1,4% aura lieu sur la facture des foyers qui se chauffent au gaz

Des conditions d’admission à l’assurance chômage plus souples

Suite au gel de la réforme de l’assurance chômage jusqu’au 1er janvier 2021, les conditions d’éligibilité sont plus souples. Ainsi, un travailleur privé d’emploi et dont le contrat a pris fin entre le 1er août et le 31 décembre 2020 pourra prétendre à l’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE).

La prime à la conversion réévaluée le 3 août

Afin de permettre au plus grand nombre de ménages de bénéficier de cette mesure, resteront éligibles pour la mise au rebut tous les véhicules classés Crit’air 3 ou plus anciens (ndlr, soit les véhicules Essence immatriculés avant 2006 et les véhicules au Diesel immatriculés avant 2011)

A précisé le nouveau ministère de la Transition écologique. Ainsi, avec la prime à la conversion les foyers les plus modestes recevront entre 2.500 et 3.000 euros pour une voiture électrique ou hybride rechargeable. 1.500 euros seront versés aux foyers qui achèteront un véhicule de type Crit’Air 1 et 2.

Les factures à payer chez le buraliste dès le 4 août

5.100 buralistes, dont la liste se trouve ici, pourront recueillir dès le 4 août vos factures de cantines, crèches, hôpital ou encore impôts (contribution à l’audiovisuel public, petites taxes d’habitation ou foncières, impôts présentant un QR code) à hauteur de 300 euros en espèces ou par carte bancaire.

Ce nouveau dispositif, déjà testé dans 10 départements, devrait répondre aux problématiques rencontrées par 2 millions de Français qui “ne disposent pas de compte bancaire, rencontrent des difficultés à se déplacer ou ne maîtrisent pas internet”, selon le ministère de l’Économie.

Question sécurité des données personnelles le ministère assure que le paiement se fera “en toute confidentialité” sur un “terminal sécurisé” de la Française des Jeux et le buraliste n’aura “accès à aucune information de nature personnelle”.

Les allocations rentrée augmentées de 100 euros

Pour aider les parents aux revenus modestes, l’allocation de rentrée scolaire (ARS) sera augmentée de 100 euros, suite aux “conséquences sociales de la crise épidémique”.

L’aide passe donc cette année à :

  • 469,97 euros pour les enfants de 6 à 10 ans
  • 490,39 euros pour les enfants âgés de 11 à 14 ans
  • pour les enfants de 15 à 18 l’ARS passe à 503,91 euros contre 402,67 euros en 2019

Elle sera versée le 4 août à Mayotte et à La Réunion. Le 18 août ce sera au tour des foyers de France métropole, de la Martinique, la Guadeloupe et la Guyane de recevoir l’allocation de rentrée scolaire.

Source: Lire L’Article Complet