Francis Lalanne agresse physiquement un journaliste de Quotidien, une plainte déposée

Une équipe de quotidien accuse Francis Lalanne d’avoir été violent et d’avoir frappé le caméraman, samedi 5 juin 2021, à Avignon, lors d’université citoyenne. Des faits qui sont contestés par le principal intéressé.

Rien ne s’est déroulé comme prévu, samedi 5 juin 2021, pour l’équipe de Quotidien qui s’est rendue à une université citoyenne qui avait lieu à Avignon. Alors que Francis Lalanne était présent sur les lieux, les journalistes ont voulu lui poser quelques questions. Si le début de l’interview s’est déroulé de manière totalement classique, le chanteur n’a pas apprécié une question formulée par Paul Larrouturou sur Jean-Marie Bigard, et le ton a commencé à monter. Si on peut voir l’artiste se lever et s’approcher du caméraman, dans les images diffusées dans l’émission lundi 7 juin 2021, la séquence est confuse. On l’entend interdire aux journalistes d’utiliser ses "images", avant de crier plusieurs fois "enlevez ce qu’il y a dans la caméra". Autour de lui, ses proches ont tenté de le calmer : "Francis! Arrête !"

Préférant quitter les lieux ne se sentant plus en sécurité, l’équipe s’est rendue à l’hôpital dès son retour à Paris. Paul Bouffard, l’un des trois journalistes de Bangumi, société qui produit Quotidien, a déposé plainte pour "violences avec arme". Il accuse Francis Lalanne de lui avoir porté un "coup de poing violent au visage" et un autre coup sur la tête. "Il s’est emparé de mon casque d’écoute puis s’en est servi comme arme", a-t-il assuré. Selon les médecins, il souffrirait d’un traumatisme crânien et d’une tendinite post-traumatique à l’épaule gauche. Paul Larrouturou a rapporté avoir lui-même "une entorse au poignet droit" après avoir tenté de s’interposer.

Francis Lalanne nie les faits qui lui sont reprochés par Quotidien

De son côté, le mis en cause nie tout en bloc. "Francis Lalanne conteste formellement avoir frappé quelque journaliste que ce soit. Il s’agit d’une mise en scène grossière à laquelle cette émission est coutumière", a répondu son avocat, Me Emmanuel Ludot.

Source: Lire L’Article Complet