Frédéric François marié depuis 50 ans : « Ce n’était pas facile de vivre avec un chanteur à minettes »

Après une crise sanitaire qui l’a tenu éloigné de la scène pendant plus d’un an, Frédéric François a retrouvé son public lors d’un concert à l’Olympia fin octobre. À l’occasion de ce grand retour, le chanteur a accordé une interview à France Dimanche. Et a fait quelques confidences au sujet de son mariage, qui dure depuis plus de cinquante ans…

Rares sont les couples qui durent autant. Frédéric François, qui a enfin pu retrouver son public à l’occasion d’un concert donné à l’Olympia le 30 octobre dernier, est en couple avec la même femme depuis plus de cinquante ans. L’interprète de Je t’aime à l’italienne s’est marié à Monique en 1970. Depuis, les deux tourtereaux ne se sont jamais quittés. Et Dieu sait que les débuts n’ont pas toujours été évidents pour son épouse, comme l’a confié l’intéressé dans les colonnes de France Dimanche ce vendredi 12 novembre : « Ce n’était pas facile à l’époque de vivre avec un chanteur à minettes. Elle a été mon pilier. Une autre femme m’aurait quitté cent fois !« , a souligné le chanteur auprès de l’hebdomadaire.

Mais malgré les groupies qui se formaient autour de son mari, Monique savait qu’elle était l’élue de son coeur. Ainsi, elle a toujours soutenu Frédéric François, que ce soit sur le plan professionnel ou personnel : « Elle a été la première à m’encourager quand elle me voyait avec ma guitare composer mes premières musiques« , s’est souvenu celui qui a fêté ses 50 ans de carrière en 2019. « Elle m’a soutenu, accompagné dans ma carrière. » Avant de se marier, tous les deux habitaient d’ailleurs la même rue, comme l’a raconté le chanteur : « Ma femme, d’origine polonaise, enfant de mineur comme moi et issue d’une famille de douze frères et soeurs, habitant la même rue que moi. » Le hasard fait parfois bien les choses…

Un soutien précieux pendant le confinement

Pendant le confinement, Frédéric François a, comme beaucoup, très mal vécu le fait d’être séparé de ses enfants et petits-enfants. Durant cette période pour le moins particulière, il a néanmoins pu compter sur le précieux soutien de sa femme, avec laquelle il était confiné en Belgique. Celle-ci n’a cessé de le « couvrir de réconfort«  selon ses mots. « Si tout le monde était comme moi, il n’y aurait pas une explosion des divorces comme en France ou ailleurs! », a-t-il plaisanté dans les pages de France Dimanche en novembre 2020. Et d’ajouter : « Ce confinement m’a permis de me poser et de vivre pleinement avec ma femme, ce qui est loin d’être toujours le cas », a reconnu celui qui a retrouvé la scène et son public depuis.

Crédits photos : JEAN-CLAUDE WOESTELANDT / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet