Gims marié à deux femmes ? Le chanteur répond aux rumeurs de polygamie

Dimanche 23 janvier 2022, Gims a accepté de répondre à une épineuse question, dans les colonnes du JDD : celle sur sa prétendue polygamie. En effet, une rumeur selon laquelle le chanteur aurait une seconde femme au Maroc, circule. L’artiste a donc décidé de couper court.

  • Maître Gims

Gims, l’insaisissable. Gandhi Djuna, alias Maître Gims, se fait dorénavant appeler Gims. Le chanteur, d’abord tête d’affiche de la Sexion d’assaut, un groupe de rap, il évolue dorénavant en solo. Et ça lui a réussi. Bella, La même, Sapés comme jamais : les tubes de Gims résonnent dans la tête de tous les Français. Et si ses titres sont connus de tous, sa vie personnelle, quant à elle, est l’objet de nombreuses rumeurs. D’abord, sur ses convictions politiques. Début janvier 2022, on prêtait au chanteur un soutien à Valérie Pécresse. Dans Le JDD, dimanche 23 janvier 2022, il a tenu à corriger : « Non, je ne soutiens pas Valérie Pécresse. On a ressorti une vieille vidéo tournée à l’époque où elle n’était pas candidate. Je soutiens sa démarche, en tant que présidente de la région Île-de-France, pour les jeunes talents. »

Deux pays, deux femmes ?

Mais, c’est sur une autre rumeur que Le Journal du dimanche a tenu à s’arrêter : celle de la polygamie. En effet, depuis de nombreuses années, on prête à Gims une deuxième femme au Maroc, où il possède une résidence. Et Le JDD de demander : « Êtes-vous polygame? » Gims a donc accepté de répondre, une bonne fois pour toutes : « C’est totalement faux. Je vis avec DemDem et les enfants. Je me suis marié une seule fois. Je ne l’ai jamais dit publiquement. Je n’ai jamais voulu m’attarder sur cette rumeur. La rumeur s’éteint quand elle atteint l’oreille de l’intelligent. J’ai confiance en l’intelligence du public. »

Les journalistes ont tenu à demander à l’artiste congolais pourquoi il n’avait pas démenti cette rumeur avant cette interview : « On ne me parle pas de ça. Mon public ne m’en parle jamais. Ça venait d’ailleurs, je ne sais pas précisément d’où. Ça fait très longtemps qu’elle existe, cette rumeur, depuis l’époque où je faisais partie du groupe Sexion d’assaut. Le fait de vivre au Maroc a dû amener cette ambiguïté. Puis ça a été relayé par des médias et ça s’est emballé. » Seul bémol : la femme de Gims, DemDem, avait répondu de façon ambiguë à cette même interrogation : « J’accepte tout ce qui vient de ma religion », avait-elle avoué en live sur Instagram lorsqu’un follower demandait son avis sur la polygamie. Réponse de Gims face à cette petite phrase : « Je n’avais pas vu ce message. »

Source: Lire L’Article Complet