Harry, blessé, n'a jamais oublié la première fois où William lui a volé la vedette

Le prince Harry n’a jamais réussi à effacer cette image de sa tête : quand son frère aîné, le prince William lui a volé la vedette sans le faire exprès. Il a compris ce jour-là qu’il ne serait que l’ombre de son frère. Le cadet du futur roi. Terrible.

Souvent, le prince Harry, qui vient de s’installer avec son épouse Meghan et son fils Archie, 10 mois, repense à sa première rentrée des classes en maternelle. Il ressent alors une vague de tristesse qui le submerge. Il n’a jamais oublié ce jour si important de son existence qu’a gâché sans le faire exprès son frère aîné, le prince William.

Ce jour-là, alors qu’il avait à peine trois ans, il a compris qu’il passerait toujours après son frère, futur roi d’Angleterre. Il sera à jamais le cadet des Windsor, celui qui ne régnera jamais. Certes, il a tenté d’exister par lui-même, se rendant célèbre à l’adolescence pour ses frasques douteuses, son caractère belliqueux, son goût pour la bagarre surtout avec les paparazzis. L’Angleterre lui a toujours pardonné ses erreurs, a toujours eu de la sympathie pour le prince Harry, pour ce bonhomme qui avait perdu sa mère si jeune. Il était l’enfant chéri de la Couronne. Alors aujourd’hui, alors que lui, l’ancien héros se transforme en homme au foyer ( d’ailleurs une photo canular le montant poussant un caddie a circulé le 1er avril), n’est plus un membre actif de la famille royale britannique, son passé ressurgit. Ses douleurs aussi.

Et ses années de psychanalyse n’y feront rien, la souffrance est toujours là tapie dans l’ombre. Dans Diana et ses fils de Christopher Andersen, ed JC Lattés, nous apprenons : “le premier jour de Harry à la maternelle rappela de manière poignante qu’il n’était que le “joker ” du futur roi. Devant les objectifs des journalistes, Harry, trois ans, tendit la main à la directrice qui, l’ignorant superbement, souhaita la bienvenue à Charles et à William“. Désormais, Harry ne veut plus être un “jocker”. Il veut exister par lui-même… A 35 ans.

Source: Lire L’Article Complet