Héritage de Christophe : son fils Romain lance un appel à sa demi-sœur Lucie

Ses nombreux appels à sa demi-sœur sont restés sans réponse. Dans un long entretien accordé à nos confrères de France Dimanche, Romain Vidal, le fils de Christophe et de Michèle Torr, a expliqué son désarroi à l’approche d’une vente aux enchères d’une partie des biens de son père.

La mort de Christophe aura engendré une vague de tristesse dans les cœurs de ses proches, mais également la mise en lumière de conflits familiaux qui perdurent encore huit mois après. Dans les colonnes de Voici, Romain Vidal, le fils que le chanteur a eu avec Michèle Torr, a lancé un appel à sa demi-sœur Lucie, alors qu’une vente aux enchères d’une partie des effets personnels de Christophe sera mise en ligne ce samedi 7 novembre. Un évènement auquel ne participera pas Romain Vidal, mis à l’écart par l’épouse de Christophe et leur fille Lucie, qui n’a jamais répondu aux demandes de son demi-frère. “Si c’est possible d’y participer virtuellement, ce sera avec joie. Mais je ne sais pas du tout ce qui est prévu. Je n’ai jamais eu de nouvelles. Tous les messages que j’ai envoyés à Lucie sont restés sans réponse“, a-t-il expliqué à nos confrères.

Une situation que déplore profondément celui qui avait été écarté des obsèques de son père en avril dernier… “On ne m’a pas tenu au courant de son état de santé, pas plus que de son décès ou de l’organisation de ses obsèques. Ca a rajouté à ma peine immense“, a-t-il également confié à France Dimanche.

Un homme brisé

Particulièrement meurtri, Romain Vidal n’a, depuis la disparition de son père, cessé de tendre la main à sa demi-sœur, qui avait elle eu la chance d’être présente pour Christophe lors de ses derniers instants mais également à sa belle-mère. Des appels restés sans réponses et qui ont poussé cet homme affaibli mentalement et physiquement à s’exprimer à de nombreuses reprises dans les médias. A l’annonce de la vente aux enchères sur laquelle il n’a pas eu son mot à dire, le fils de Michèle Torr s’était vivement opposé à cette décision. Des propos qu’il a réitéré dans France Dimanche, en tranchant: “Je trouve quand même ça tellement dommage. Je ne comprends pas que Lucie ne souhaite pas garder les souvenirs de son père. Moi j’aurais tant aimé qu’il me laisse un petit quelque chose“.

Crédits photos : BALDINI / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet