Igor Bogdanoff ruiné avant sa mort ? Un proche déballe tout

Grichka et Igor Bogdanoff étaient-ils ruinés juste avant leur mort, respectivement le 28 décembre 2021 et le 3 janvier 2022 ? Selon le témoignage d’un de leurs proches, Raphaël Enthoven, dans le magazine L’Obs, ce jeudi 13 janvier 2022, les frères jumeaux auraient été criblés de dettes.

  • Igor Bogdanoff
  • Raphaël Enthoven

L’épopée funèbre des frères Bogdanoff s’est achevée. Après la mort de Grichka, le mardi 28 décembre 2021, puis celle de son frère jumeau, Igor, le lundi 3 janvier 2022, tous deux ont été inhumés dans la plus stricte intimité ce mercredi 12 janvier 2022, à Saint-Lary, dans le Gers. Dans cette même ville où ils étaient nés, il y a 72 ans, mais aussi là où ils possédaient un château moyenâgeux, dont la construction remontait au XIème siècle. Un bien immobilier d’exception qui avait d’ailleurs posé de nombreuses questions après l’annonce de leur décès, dont la plus importante : qui va donc en hériter ?

Mais à en croire les récentes déclarations de leurs proches, ce fameux héritage serait surtout composé de dettes. Le dernier en date, celui de leur ami, Raphaël Enthoven, dans un long récit paru dans les colonnes L’Obs, ce jeudi 13 janvier 2022. Après avoir impliqué le professeur Didier Raoult dans la mort des frères Bogdanoff, le philosophe, qui les côtoyait depuis l’enfance, a désormais abordé leur situation financière à leur mort.

Igor Bogdanoff vivait dans un appartement de 35m²

« Ils n’en avaient pas, et même moins que pas : il servait à éponger les dettes« , raconte ainsi Raphaël Enthoven, s’agissant d’Igor, de Grichka et de l’argent. Une situation que les deux frères n’ont jamais vraiment cachée, mais dont certains questionnaient l’authenticité : et s’il s’agissait d’une énième mise en scène ubuesque ? Cette fois, non, selon le philosophe. Leur ami révèle même que les Bogdanoff n’hésitaient pas à en emprunter à leurs proches. « L’argent, ils sont toujours allés le chercher dans leur entourage. Vous n’imaginez pas le nombre à qui ils en doivent, parmi ceux qui pleurent leur mort et postent des photos à leurs côtés sur les réseaux sociaux« , explique-t-il.

Et malgré la propriété de cet imposant château, c’était dans un logement plus sommaire que vivait Igor Bogdanoff. Selon L’Obs, un petit appartement de 35m² seulement. « Contre toute évidence, Igor continuait à appeler ‘château’ son nouveau 35m², situé pas loin de l’appartement de Grichka. Les Bogdanov ont toujours couru après l’argent« , peut-on lire dans les colonnes du magazine. Tous les yeux sont désormais tournés vers les héritiers : le château du Gers permettra-t-il d’éponger les dettes ?

Source: Lire L’Article Complet