Igor sorti d'affaire, Grichka autiste : les Bogdanoff font de grosses confidences !

Dans une interview à Ici Paris, parue ce 1er avril, les frères Bogdanoff, Igor et Grichka donnent de leurs nouvelles.

La dernière fois qu’ils avaient fait la une, c’était en novembre 2017, lorsque Igor Bogdanoff avait été accusé d’entrer par effraction chez son ex, Julie Jardon. Aujourd’hui plus apaisé, le célèbre scientifique raconte que tout est entré dans l’ordre avec cette dernière. Dans les colonnes d’Ici Paris, il explique en effet : “C’était une péripétie d’amoureux. Avec le recul, c’est totalement inexistant de part et d’autre. L’affaire s’est terminée à l’amiable. Le dépôt de plainte a été fait par son copain qui voulait prendre ma place, pas par elle”.

Igor n’a plus de querelle amoureuse

Et d’ailleurs, précise-t-il “Elle n’est plus avec lui”, se félicitant : “On a eu une relation de confiance et d’amitié profonde, on est solidaires l’un de l’autre, on n’est pas amants. Ce qui se passe entre nous, c’est une sorte de coup de foudre amical. Je suis aujourd’hui célibataire”.

Du côté de Grichka, cette interview était l’occasion de sensibiliser sur le coronavirus, tandis que le confinement est toujours de mise. Le jumeau assure ainsi : “le virus ne se transmet pas, c’est nous qui le transmettons, l’interruption sociale permet de le diviser par cinq, précise-t-il. Cette baisse plus ou moins programmable et drastique fait qu’il ne sera plus transmis, sa durée de vie sera limitée”.

Celui qui déclare avoir un QI de 180 révèle également à ses fans être atteint d’une forme rare d’autisme… En effet, il confie : “J’ai été testé officiellement Asperger”. Ce syndrome (qui a également été détecté à Paul, alias Wiki Paul des 12 coups de midi) lui “permet de mieux situer les caractéristiques de mon fonctionnement psychique” explique-t-il.

Grichka est atteint du syndrome d’Asperger

C’est aussi une chance de pouvoir grâce à cela retenir “par cœur les mille premières décimales du nombre pi” ! Et si son frère jumeau en est capable aussi, puisqu’il est comme lui très calé en mathématiques, il ne partagent pourtant pas ce syndrome… Grichka estime en effet à propos de cette différence : “La gémellité, c’est étrange. Il y a une complémentarité mais aussi une dualité…”

Source: Lire L’Article Complet