« Ils ne s’en remettront pas » : Meghan Markle et Harry marqués par leur brouille avec les Obama

Meghan Markle et le prince Harry ont été exclus de la liste des invités de la fête d’anniversaire de Barack Obama au début du mois. Une décision qui a marqué les Sussex au fer rouge.

D’après les tabloïds, le couple de Sussex et les anciens locataires de la Maison Blanche sont de bons amis. Pourtant, il y a une zone d’ombre à leur relation. La cause ? Alors que de nombreuses personnalités – 445 au total – étaient invitées à l’anniversaire de Barack Obama début août, le prince Harry et Meghan Markle ont longtemps attendu leurs cartons d’invitation… qui ne sont jamais arrivés.

Une déception pour Meghan Markle qui “voulait désespérément être l’invitée spéciale de l’incroyable fête des Obama” même si elle a prétendu l’inverse, selon les propos d’Angela Levin, une spécialiste de la famille royale britannique. Il est évident pour un expert royal qu’ “ils ne s’en remettront pas.” Surtout qu’il ne s’agit pas d’un oubli de la part du couple Obama. Simplement, les Sussex ne seraient plus dans les petits papiers de Michelle et Barack Obama à cause des scandales avec la famille royale. L’autre hypothèse est que le principal intéressé qui célébrait ses 60 ans a dû faire un choix dans sa liste d’invités pour ne pas être critiqué alors que le variant Delta est très présent aux États-Unis. Meghan Markle doit sans doute se consoler avec cette deuxième version.

https://www.instagram.com/p/CQ5_mGutPFI/

A post shared by Barack Obama (@barackobama)

Michelle et Barack Obama en froid avec Meghan et Harry ?

Les deux couples auraient de très bonnes relations, à tel point que certains spécialistes se demandent si le prince Harry et Meghan Markle ne viseraient pas la Maison-Blanche. Pour autant, ils sont différents sur un point : la famille. En effet, depuis quelques temps maintenant Meghan Markle et le prince Harry enchaînent les allégations à l’encontre de la royauté. Une manière de faire qui pourrait fortement déranger l’ancien président américain et son épouse. “Cela ne se serait certainement pas bien passé entre un couple qui a toujours fait passer la famille en premier, et un couple qui critique si ouvertement les membres de sa propre famille royale, a déclaré l’experte en royauté Camilla Tominey auprès du Telegraph, rapporte The Mirror. Une source aurait déclaré à l’experte royale : “Les Obama n’aimaient pas qu’Harry attaque sa propre famille. Pour eux, la famille c’est important, et ils ne sont certainement pas le genre de personnes qui voudraient que leurs enfants parlent à la presse.” À chacun ces convictions donc !

Crédits photos : BEST_IMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet