INTERVIEW – Adeline Toniutti (Star Academy) : « Léa était l’une de mes élèves »

Héritière d’Armande Altaï, Adeline Toniutti est la nouvelle professeure de chant de Star Academy. Avant de se rendre au château, en ce mardi 8 novembre, elle se live à Gala.fr sur son parcours, sa relations avec les élèves et répond aux rumeurs de favoritisme, elle qui a souvent souffert du piston quand elle était chanteuse lyrique.

« On est en route pour le château avec Laure Balon« . En ce mardi 8 novembre, Adeline Toniutti se rend, presque comme chaque matin depuis près d’un mois, à Dammarie-les-Lys où elle retrouve les élèves de Star Academy pour leur cours de chant. Une nouvelle aventure pour l’ancienne chanteuse lyrique qui a pu compter sur les conseils d’une certaine Armande Altaï qui lui a assuré, qu’avec elle, la relève était assurée.

Adeline Toniutti propose des exercices loufoques aux académiciens, leur livre à son tour des conseils avisés à coups de schémas sur l’anatomie, elle qui a perdu sa voix à la suite d’un accident des cordes vocales avant de la retrouver. Bienveillante, elle n’a pas de préférés, mais reconnaît connaître quelques candidats d’avant l’émission. Sur la route vers le château, la belle rousse se confie à Gala.fr sur sa drôle de vie depuis Star Academy et répond aux quelques rumeurs qui sèment le trouble sur la Toile.

Gala.fr : Comment allez-vous depuis le début de cette aventure qui semble aussi intense pour les élèves que les professeurs ?
Adeline Toniutti :
C’est un grand rythme entre les trajets, les interviews, le temps de préparation pour les cours qui est important. Quand on donne deux heures de cours devant les caméras, on n’a pas de temps de répit, on doit être énergétique. Ce sont des cours assez fatigants. On est heureux, mais ça demande beaucoup d’investissement.

>> PHOTOS – Sofia Essaïdi, Houcine, Quentin Mosimann : que sont devenus les candidats emblématiques de la Star Academy ?

Gala.fr : Vous étiez prête pour un tel rythme ?
Adeline Toniutti :
En acceptant Star Academy, on était un peu inconscients. Vraiment, je ne me rendais pas compte de ce qu’était la télé. J’en avais fait un peu pour l’émission Prodiges en coachant un chanteur, mais quand on est professeure de chant à Star Academy, on est vraiment devant, la quotidienne repose sur nous. On est acteur de la réussite de l’émission, des progrès des élèves et des attentes de téléspectateurs.

Gala.fr : Les caméras vous suivent pour le live de Star Academy, diffusé en direct toute la journée à la télévision. Est-ce une pression supplémentaires ?
Adeline Toniutti :
Il est vrai que le cours de chant, qui se passe dans un espace intime normalement, est vu par de nombreux Français. On a la réaction des académiciens, mais aussi des fans sur comment on a pu parler à un élève, comment on le fait progresser, le répertoire que l’on choisit. Cela prend une autre dimension, on sait qu’il y a cet enjeu même si on n’y pense pas quand on est dans la salle. Notre métier devient quelque chose de publique. C’est impressionnant.

Gala.fr : Vos cours de chants sont très techniques…
Adeline Toniutti :
J’en ai parlé avec Armande Altaï qui m’a dit : « Adeline, tu reviens 15 ans après, tu dois faire un cours d’expertise et montrer jusqu’où va le chant et donner des choses qu’on n’entend pas en cours de chant traditionnel ». J’ai donc tenté d’amener une expertise en donnant des secrets de l’anatomie, en travaillant sur l’énergie, le groove. S’ils ont un vrai artiste en face d’eux, ils pourront également passer de jeunes talents à artistes professionnels.

Gala.fr : C’est la production qui est venue vous chercher ?
Adeline Toniutti :
Cela va faire sept mois que l’on m’a contactée. Je faisais partie d’une liste de professeurs présélectionnés. J’ai passé six mois de casting intenses avec diverses épreuves : vérifier si j’avais le contenu, la capacité de m’adapter, la bonne énergie pour la télévision, que j’allais pouvoir faire progresser les élèves, la vérification de mon CV, etc. Le casting a été un peu éprouvant, mais je trouve cela très bien parce que la responsabilité de passer après mes prédécesseurs et les attentes du public sont énormes.

Gala.fr : En parlant d’Armande Altaï, vous lui avez confié vos craintes de ne pas être appréciée du public. Elle vous a rassurée et il s’avère que vous êtes très appréciée des téléspectateurs. Est-ce que vous vous attendiez à un tel retour ?
Adeline Toniutti :
J’avais peur parce que je veux rester fidèle à ce que je suis dans la vie de tous les jours, en restant hyper généreuse. Je veille à être Adeline, à rester naturelle et à ne pas être perturbée par les enjeux. Je pense que la professeure que l’on voit à l’écran est vraiment la personne que je suis tous les jours. Si j’en ai parlé à Armande, c’est parce que j’avais peur de passer derrière elle qui est charismatique et a une connaissance incroyable. Elle m’a rassurée. Elle m’a dit que je donnerai un message de résilience et que j’étais une belle héritière, ce qui m’a beaucoup aidée. Tout ce public qui m’envoie des centaines de messages de soutien tous les jours, c’est absolument incroyable.

https://www.instagram.com/p/CjxOy1mNJdg/

A post shared by Adeline Toniutti (@adelinetoniutti)

Gala.fr : Que répondez-vous aux rumeurs de favoritisme ou de piston concernant certains candidats et notamment Anisha et Léa qui ont été vos élèves ?
Adeline Toniutti :
Léa était l’une de mes élèves à Calyp (Centre d’Art Lyrique de Paris, ndlr). On est une école qui forme à haut niveau, donc j’ai connu pas mal d’élèves. Quant à Anisha, nous faisons régulièrement des master class avec des grands noms du métier, elle a participé à l’une d’entre elles. La première partie de celles-ci se fait avec mes élèves, et la seconde partie est soumise à candidature. Anisha avait posé la sienne. Avec mon staff, on a repéré son talent et on l’a fait venir à la master class. C’est là que je l’ai connue. Quant au casting de Star Academy, Léa a reçu l’avis de casting chez nous, puisqu’elle était étudiante à Calyp, mais elle a passé six mois de casting. Il n’y a pas de piston possible. Même si j’avais envie de pistonner je n’aurais pas pu, il y a trop de monde qui décide.

Gala.fr : D’autant plus que vous ne participez au casting des candidats…
Adeline Toniutti :
On ne participe pas, mais l’une des phases de mon casting était de coacher des candidats, mais là encore je n’ai pas eu Anisha, je n’ai pas eu Léa. Ni aucun autre élève. Aux évaluations, nous sommes cinq à décider. Je me permettrais aucun favoritisme parce que j’ai trop souffert de personnes qui étaient pistonnées dans le métier quand je faisais de l’opéra, parce que je trouvais que certaines personnes n’avaient pas le niveau et atterrissaient là. C’était bien pour elles, mais c’était difficile pour moi qui venais de la campagne et ne connaissais personne. Je ne me permettrais pas de faire ça avec les élèves.

Gala.fr : Mis à part les rumeurs de piston, de recroiser d’anciennes élèves au château a dû être une fierté pour vous…
Adeline Toniutti :
Évidemment ! Je suis fière. Léa, quand on sait d’où elle vient, elle a eu un passé difficile, elle voulait tout arrêter… Au moment, où elle est venue à Calyp, elle n’a pas abandonné. Je me dis qu’on a bien fait de la secouer il y a quelques années pour qu’elle continue sa carrière. Anisha, je l’avais déjà repérée, donc je me dis que j’ai de bonnes oreilles (rires).

Gala.fr : Vous n’avez donc pas de préférence ou de pronostic concernant le ou la gagnante de cette saison ?
Adeline Toniutti :
Il ne fait pas anticiper une victoire parce qu’ils évoluent tous très vite. Par exemple Louis, il pleurait tout le temps, je me disais qu’il n’avait pas les nerfs. Finalement, quand je le vois évoluer… Je me dis que la partie n’est pas gagnée. Peu importe qui va gagner, je vais me réjouir parce qu’ils méritent tous.

A post shared by Star Academy (@staracademytf1)

Gala.fr : Et Julien alors ?
Adeline Toniutti :
Julien, la remontada (rires). Il a le public pour lui, il faut le dire, sans le public, nous les artistes ne sommes rien. Il est en train de devenir un élève plus modèle, il travaille, il a envie d’apprendre, se laisse surprendre par les conseils qu’on lui donne. Il avance. Julien est une belle surprise pour moi et c’est un caractère que j’aime beaucoup. Il est caractériel, mais ne pensez pas que je ne suis pas caractérielle. Je suis fan de son grain de voix, il a une voix de ténor, mais il faut qu’il se mette au travail.

Gala.fr : Vous avez eu un petit accrochage avec lui avant qu’il ne décide de quitter votre cours de chant…
Adeline Toniutti :
Je pense qu’il en avait un peu marre. Je ne me suis pas énervée. Ils étaient fatigués. Moi-même quand je sors du prime je suis fatiguée. On est quand même sur leur dos, aucun prof ne fait semblant. C’est normal qu’ils aient des petites montées d’adrénaline.

Gala.fr : Est-ce que vous surveillez ce qui se dit sur les élèves, notamment sur les réseaux sociaux, pour les aider ?
Adeline Toniutti :
On ne doit pas les perturber avec ce qui se passe à l’extérieur. On est dans une bulle. Il est vrai que mes collaborateurs m’informent et quand les gens criaient au scandale quand Carla chantait faux, je me suis dit que je n’allais pas attendre et qu’il fallait que je la prenne toute seule pour l’aider. Je ne voulais pas non plus qu’on s’acharne sur elle, je ne suis pas insensible, mais je ne lui dis pas que le public a dit quelque chose. Concernant leur caractère dans le château, je ne m’en mêle absolument pas. Les profs ne sont pas là pour ça.

Gala.fr : Star Academy apporte de la notoriété aussi bien aux élèves qu’aux professeurs. Est-ce que depuis votre arrivée sur TF1, on vous propose de nouveaux projets ?
Adeline Toniutti :
TF1 est un projecteur. Les gens qui ne nous connaissaient pas nous découvrent. C’est un révélateur incroyable. Ça me donne un peu le tournis et le vertige, mais je suis très bien entourée. Cela fait un peu peur d’être d’un coup reconnue dans le métro ou dans la rue. Il y a un côté, fascinant et magnifique, mais ça fait peur. Je l’ai accepté parce que je voulais que mon expertise aille dans le salon des Français et donner des messages de bienveillance et de travail. Grâce à Star Academy j’ai vendu plein de places de mon spectacle, j’ai été approchée par une agence de cinéma. Je suis très reconnaissante.

Gala.fr : Vous pourriez faire une infidélité à Star Academy pour The Voice ?
Adeline Toniutti :
Ces deux émissions sont compatibles, donc si on me le demandait j’irais avec plaisir. Mais ce n’est pas moi qui décide.

Gala.fr : Et si on vous proposait Star Academy pour une prochaine saison, vous accepteriez ?
Adeline Toniutti :
Bien sûr ! J’aimerais juste amener quelques optimisations au programme, aider à préparer les primes.

Gala.fr : Vous êtes proches des autres professeurs ?
Adeline Toniutti :
On est contents de se croiser au château. On est débordés, mais on s’apprécie énormément. On a prévu avec Laure d’aller au restaurant quand ce sera fini. Je travaille le matin, elle le soir, c’est difficile d’être ensemble.

https://www.instagram.com/p/CkLevhjN66P/

A post shared by Adeline Toniutti (@adelinetoniutti)

Gala.fr : Pour revenir à vous, vous avez eu un accident des cordes vocales, vous avez une tournée en hommage à Freddy Mercury, vous êtes dans Star Academy… Peut-on dire que vous aimez les défis ?
Adeline Toniutti :
J’ai connu la vie sous de mauvais aspects. Je pensais que je n’aurais plus ma place dans la société en ne trouvant pas de travail. Là, je remonte sur scène avec mon seule en scène Tel est mon destin, un petit clin d’œil à Céline Dion, la tournée commence à la Gaîté Montparnasse, qui va parler de ça pour donner du courage aux personnes, je suis enthousiaste.

Gala.fr : Vous allez en parler avec les élèves de votre parcours ?
Adeline Toniutti :
On a en parlé brièvement, mais je pense qu’on prendra un temps un peu plus tard dans l’aventure pour que je leur montre les vidéos de mes opérations. Mais je ne veux pas mettre trop de dramatiques alors qu’on est dans la joie d’être au château. Le plus important est d’être focalisé sur eux et non sur ma propre histoire.

https://www.instagram.com/p/Cj8V61ftLJt/

A post shared by Adeline Toniutti (@adelinetoniutti)

Crédits photos : Benjamin Decoin / Sipa / Endemol France / TF1

A propos de

  • Abonnez-vous à votre star préférée et recevez ses actus en avant première !

  • Adeline Toniutti

Il vous reste 85% de l’article à découvrir

Autour de

Source: Lire L’Article Complet