Ivanka Trump : ce diner très embarrassant organisé après l’insurrection du Capitole…

Le 6 janvier 2021, des milliers d’Américains pro-trump prenaient le Capitole en assaut. Des scènes d’une rare violence qui ne semblent pas avoir perturbé Ivanka Trump pour autant. Au lendemain de l’assaut, la jeune femme aurait organisé un diner privé, sans jamais évoquer l’insurrection, révèle Vanity Fair ce jeudi 18 novembre 2021..

Dans la famille Trump, Ivanka a son lot d’embarras. À Washington, des milliers de partisans pro-Trump envahissaient le Capitole, le 6 janvier 2021. Durant ces scènes de chaos, les trumpistes ont tenté de perturber une session menée, dans le but de confirmer la victoire de Joe Biden. Pas de quoi semer le trouble chez les Trump, notamment Ivanka, la fille de l’homme d’affaires. Le lendemain de l’insurrection, l’ancienne haute conseillère de Donald Trump et son époux Jared Kushner recevaient leurs proches autour d’une table. Un dîner chic balancé par Jonathan Karl – ancien correspondant d’ABC – dans un ouvrage détaillant la fin de mandat du 45e président.

Dans un virulent article publié par Vanity Fair, l’ancien mannequin en prend pour son grade, ce jeudi 18 novembre 2021 : « Quel genre d’individu malade ferait la fête un peu plus de 24 heures après que le président des États-Unis ait déclenché une foule violente sur le Capitole des États-Unis ? », argue la correspondante politique Bess Levin. Furieuse, la rédactrice poursuit son récit : « Il faudrait vraiment être un ploutocrate déconnecté pour qui l’un des pires jours de l’histoire américaine a à peine provoqué un haussement d’épaules. Honnêtement, qui ferait ça », poursuit-elle, précisant que ni l’épouse, ni l’époux n’ont mentionné l’insurrection « meurtrière » lors du dîner.

« Le sujet n’a jamais été abordé »

Sous le choc, de nombreux Américains se terraient chez eux, à quelques jours de l’investiture de leur nouveau président, Joe Biden. Quant à la Maison-Blanche, les démissions tombaient à tout va au sein de l’administration : « y compris celle de l’aide de longue date Stephanie Grisham. Mais le sujet n’a jamais été abordé une seule fois lors du dîner », précise l’auteur de cette biographie. Mais chez le couple mondain, les convives n’ont mentionné ni l’assaut, ni les locaux saccagés du Capitole, selon Jonathan Karl. Pourtant celle qu’on surnomme Ivanka Trump qualifiait les extrémistes de ‘patriotes américains’, sur twitter avant de supprimer son tweet et de s’insurger contre l’assaut.

Crédits photos : Zuma Press/Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet