Jane Birkin : cette autre tragédie qui a précédé la mort de sa fille Kate Barry

Avant de perdre sa fille aînée en 2013, Jane Birkin a dû faire face à la douloureuse disparition de son neveu Anno, qui n’avait que 20 ans.

Le 20 novembre 2020, Jane Birkin sortira un nouvel album (en édition limitée) intitulé Oh ! Pardon tu dormais… Utilisant la musique comme moyen d’expression, l’actrice et chanteuse britannique de 73 ans a évoqué l’un des drames de sa vie dans le titre Cigarettes. Ce dernier se réfère à la mort de sa fille aînée, Kate Barry, survenue le 11 décembre 2013. Photographe de profession, cette dernière a chuté du 4ème étage depuis la fenêtre de son appartement parisien et n’a pas survécu.

Sa maman ne semble jamais vraiment s’être remise de la perte de son enfant, à l’âge précoce de 46 ans. Interviewée par Vogue Magazine en septembre dernier, Jane Birkin a évoqué sa collaboration avec Etienne Daho pour son dernier album. “Kate est morte il y a sept ans et il n’était plus question de faire quoi que ce soit. (…) Entre temps, j’avais œuvré pour qu’Etienne produise le premier album de Lou [Douillon, sa fille cadette de 38 ans], car je savais qu’il avait une manière unique de mettre les gens en valeur. Qu’elle serait protégée avec lui, dans un écrin merveilleux”, a-t-elle déclaré. L’ancienne compagne de Serge Gainsbourg n’a pas été épargnée par la vie. Le 8 novembre 2001, Jane Birkin a perdu son neveu Anno, qui n’avait alors que 20 ans. Il s’agit du fils de son frère aîné Andrew, qui est mort dans un accident de la route à Milan.

Une culpabilité dévorante

Lors d’un entretien accordé à Marie Claire en 2017, l’ex-femme du compositeur John Barry est revenue sur cette tragédie et notamment le fait que son frère “parlait tout le temps” de son fils disparu. “À l’époque je trouvais ça étrange. Maintenant, je comprends”, assurait-elle à nos confrères. Pour sa part, “il y a eu beaucoup de culpabilité”de savoir qu’elle n’a pas été présente pour son enfant le jour de sa mort, pour peut-être changer le cours du destin. Désormais, elle préfère retenir le positif malgré tout. “Avant, j’étais complètement bloquée, aujourd’hui, les choses sortent. Je me dis par exemple que j’ai eu la chance d’avoir Kate pendant quarante-six ans”, précisait Jane Birkin.

Article écrit avec la collaboration de 6médias

Crédits photos : ALAIN ROLLAND/ IMAGEBUZZ/ BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet