Jarry : "trop efféminé pour la ménagère", l’humoriste balance sur le milieu de la télévision

Invité dans l’émission On refait la télé sur RTL samedi 4 septembre 2021, l’humoriste Jarry s’est confié sur “la représentativité, l’acceptation et la tolérance” dans le milieu de la télévision.

  • Jarry

Passionné par son métier d’humoriste, Jarry se fait une joie de revenir sur scène après plusieurs mois bouleversés par la crise sanitaire. Côté vie privée, tout semble aller pour le mieux pour la star. Père de deux enfants nés par GPA, Jarry tient à aborder la question de l’homoparentalité dans la plupart de ses spectacles. “Je crois que je suis un des premiers à parler sur scène d’un couple homoparental. J’évoque mes enfants parce que je suis tellement fier d’être papa“, avait-il déclaré le lundi 11 novembre 2019 dans les colonnes de 20 minutes.

S’il n’hésite pas à évoquer publiquement ses enfants, surnommés Vic et Tim, Jarry tient tout de même à préserver l’identité de son compagnon. La raison ? L’homme de 44 ans souhaite protéger sa famille, comme évoqué le mardi 8 décembre 2020 dans l’émission Ça commence aujourd’hui : Je reste encore menacé depuis un an et demi. Je suis menacé de mort parce que je suis un homosexuel ayant des enfants“. Aujourd’hui, Jarry rencontre un énorme succès, tant dans la comédie que dans l’animation. Vendredi 3 septembre 2021, il présentait d’ailleurs le deuxième épisode de Game of Talents, une émission diffusée par TF1. Preuve qu’il a su imposer sa personnalité dans le milieu de la télévision.

Jarry : les remarques désobligeantes dont il a fait l’objet

Invité sur les ondes de RTL dans l’émission On refait la télé samedi 4 septembre 2021, Jarry s’est confié sur ses débuts dans le milieu de la télévision. Au départ on me disait : ‘Fais attention, tu es très efféminé. Tu sais, il ne faut pas faire peur à la ménagère'”, a-t-il révélé. Une confidence qui a étonné Eric Dussart. “Mais il y avait quelque chose de très bizarre. Vous inviter sur un plateau télé et vous demander d’être autre chose que ce que vous êtes, ça vous l’avez vécu ?, lui a-t-il demandé. Ce à quoi Jarry s’est empressé de répondre : “Oui je l’ai déjà vécu. Mais la télé n’est pas le meilleur exemple de la représentativité, de l’acceptation et de la tolérance“.

Source: Lire L’Article Complet