“Je dois enlever mes chaussures ?” : Kylian Mbappé intimidé par sa rencontre avec Zinédine Zidane

Dans son numéro spécial week-end de ce 17 juin, Le Parisien a consacré un portrait au footballeur Kylian Mbappé. On y apprend notamment les coulisses de sa rencontre avec le légendaire Zinédine Zidane.

A propos de


  1. Zinedine Zidane


  2. Kylian Mbappé

À seulement 23 ans, Kylian Mbappé est déjà l’idole de nombreux petits footballeurs qui aspirent à la même carrière que la sienne. Mais il n’y a pas si longtemps que ça, c’est lui qui était à leur place, perdant tous ses moyens au contact des joueurs qu’il admirait. Et notamment un : Zinédine Zidane. Lorsqu’il le rencontre pour la première fois, l’attaquant du Paris Saint-Germain est âgé de 14 ans. Déjà considéré comme un espoir du foot français, il est invité à visiter le stade Santiago Bernabéu à Madrid, où l’ancien capitaine des Bleus est ambassadeur du Real Madrid. Adolescent déjà très sûr de lui, le voilà qui se fait tout petit. « Je dois enlever mes chaussures ? » aurait-il demandé à Zizou avant de monter dans sa voiture. Une anecdote révélée dans le supplément week-end du Parisien, en kiosque ce 17 juin.

Dans un portrait de cinq pages, le quotidien revient sur les débuts du champion du monde, dont la passion dévorante en vient à fatiguer ses propres parents. « C’est plus qu’un passionné, c’est un taré. Il arrive presque à m’en dégoûter tellement il est à fond vingt-quatre heures sur vingt-quatre », confessait son père, Wilfrid Mpabbé, entraîneur à l’AS Bondy. Le Parisien s’attarde aussi sur l’aura du coéquipier de Lionel Messi, qui entend mettre sa notoriété au service de causes qui lui tiennent à cœur. « Un grand sportif se doit d’être engagé. Et, aujourd’hui, je suis prêt », expliquait-il dans L’Obs en 2021. Lors de l’assassinat du professeur Samuel Paty, il n’avait pas hésité à prendre la parole pour prôner l’union « à l’école, comme sur le terrain ».

« Kylian fait parler ses valeurs »

Un engagement qui lui vaut d’avoir le soutien des politiques, d’Emmanuel Macron à la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra. « Ce n’est pas sale, ni moche, surtout qu’il donne beaucoup, j’insiste, pour les quartiers. Il fait beaucoup de choses pour cette redistribution sociale importante. Kylian fait parler ses valeurs, il est très engagé », a-t-elle déclaré le 28 mai sur RMC, prenant la défense du joueur qui était la cible de critiques à la suite des sommes d’argent en jeu pour le conserver au sein du club parisien.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Baptiste Autissier / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet