« Je me demande ce que je fous là »: Angèle se confie comme jamais sur son succès

Angèle revient sur le devant de la scène avec un documentaire visible sur Netflix le 26 novembre prochain. Dans ce film retraçant son parcours hors norme, la chanteuse de 25 ans évoque sa notoriété fulgurante, la violence des médias et des réseaux sociaux.

Le mal du succès. Angèle, 25 ans, chanteuse reconnue, se dévoile dans un documentaire inédit disponible le 26 novembre prochain sur Netflix. Un mois avant la sortie de son deuxième album, l’artiste Belge a décidé d’aborder sa notoriété et sa face sombre avec un fil conducteur : « Qui suis-je ? » Ce film d’une heure vingt réalisé par deux amis de la chanteuse, Brice VDH et Sébastien Rensonnet, dévoile une face « intime et neuve » comme l’écrit Le Parisien, paru ce 11 novembre.

Quand son tout premier single, le titre la Loi de Murphy est sortie, la vie d’Angèle a pris un autre tournant. Les chiffres ne mentent pas. Le succès a vite été au rendez-vous. En fait, « c’est allé tellement vite et tellement fort » comme le dit Angèle au début de son documentaire. Alors les doutes s’installent, « je suis à la fois hyperheureuse et je me demande ce que je fous là. Et pourquoi moi ? » Un syndrome qui touche de nombreux artistes, pourtant Angèle est l’une des premières à l’aborder aussi ouvertement.

Pendant le confinement, face à elle-même, Angèle a fait une « introspection. » « Après ma tournée, je devais faire une pause et couper, rappelle-t-elle. J’aurais dû voyager et faire la fête avec mes amis. Mais le confinement m’a bloqué à Bruxelles et à Paris et j’ai été confrontée à mes angoisses. » Un moment compliqué à vivre pour la soeur de Roméo Elvis. C’est souvent dans ces moments-là qu’on réalise beaucoup de choses. Pour Angèle, son examen de conscience se résume à : « Avant, j’étais vivante. Aujourd’hui, seule la réussite m’importe. » Un triste constat qu’elle essaye de comprendre.

https://www.instagram.com/p/CVi3wfXI-jp/

A post shared by Angèle (@angele_vl)

Angèle face à son succès

Dans son documentaire, la jeune artiste retrace sa vie pour comprendre pourquoi elle a rêvé de cette popularité. C’est ainsi qu’Angèle remet la main sur ses journaux intimes et son passé de « fille de » – son père est Marka, un chanteur et sa mère est Laurence Bibot, une comédienne et humoriste. – Elle évoque également d’autres thèmes, comme la cruauté des médias et des réseaux sociaux. Ou encore son coming out volé. Dans ce documentaire, Angèle se livre à coeur ouvert.

Crédits photos : JACOVIDES-BORDE-MOREAU / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet