"Je voulais me suicider" : une ancienne Miss confie sa traversée du désert après l’élection Miss France

Invitée dans l’émission Touche pas à mon poste vendredi 5 novembre 2021, Kelly Bochenko, ancienne Miss Paris 2009, s’est confiée sur sa traversée du désert après l’élection Miss France et notamment la destitution de son titre par Geneviève de Fontenay.

Restez informée

De l’élection Miss France, la plupart retiennent les sourires des représentantes régionales, les chorégraphies de plus en plus impressionnantes chaque année, ou encore les incontournables discours des finalistes. Si certaines reines de beauté voient en leur participation une possibilité de réaliser un rêve de petite fille, cette expérience peut rapidement virer au cauchemar pour d’autres. Ce qui est le cas de Kelly Bochenko, Miss Paris 2009. Nous sommes le 5 décembre 2009 quand la jeune femme participe à la célèbre cérémonie, sans arriver à franchir l’étape des finales, finalement remportées par Malika Ménard. Mais c’est trois semaines plus tard que Kelly Bochenko apprend qu’elle a été destituée de son titre par Geneviève de Fontenay. La raison ? Des photos d’elle dénudée ont été publiées par Entrevue.

Invitée sur le plateau de Touche pas à mon poste vendredi 5 novembre 2021, Kelly Bochenko a accepté de revenir sur les conditions du fameux shooting. « Ce que les gens ne savent pas, c’est que je ne me souviens pas de m’être retrouvée complètement nue (…) Ça a été terriblement choquant pour moi », a-t-elle commencé, avant de préciser sa détresse au moment de la découverte des fameux clichés au sein du magazine : « On ne s’imagine pas la violence de ce moment ». Une période qui l’a complètement bouleversé.

Kelly Bochenko, ancienne Miss Paris 2009 : « Il y a eu une grosse dépression »

Après la publication des photos et sa destitution, Kelly Bochenko a traversé plusieurs mois difficiles. « Il y a eu une grosse dépression (…) J’ai même retrouvé une lettre où je voulais me suicider. J’ai retrouvé ça, à mon âge. J’ai 35 balais. Je peux vous dire que la petite Kelly a pris cher », a-t-elle confié face à Cyril Hanouna. D’autant plus qu’à l’époque, Geneviève de Fontenay ne l’a, d’après ses dires, pas du tout épargnée. Selon les affirmations de l’ancienne reine de beauté, celle qui a précédé à Sylvie Tellier l’avait accusée d’être « ignoble », et dit : « c’est quand même elle qui a écarté les cuisses, on ne va pas s’apitoyer sur son sort« . Des mots que Kelly Bochenko a retranscrit dans son livre intitulé Miss scandale – Miss Paris, du rêve au cauchemar, à paraître dès le 2 décembre 2021 aux éditions ILION.

Source: Lire L’Article Complet