Jean-François Piège : ce cadeau à plusieurs milliers d’euros que lui a offert sa femme Elodie pour ses 50 ans

En couple avec son épouse Elodie depuis plus de 14 ans, Jean-François Piège a révélé le très beau cadeau que lui a fait cette dernière pour son 50ème anniversaire. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle n’a pas lésiné sur les moyens !

Jean-François Piège

La cuisine n’est pas le seul amour de Jean-François Piège. Depuis 2007 l’ancien juré de Top Chef partage la vie d’Elodie, rencontrée à l’hôtel Le Crillon, à Paris. Lui officiait alors en cuisine, tandis qu’elle convoitait le poste de directrice de la communication au sein du luxueux établissement. Mais entre deux, la magie n’avait pas tout de suite opéré. “Ca a mal commencé entre Jean-François et moi. En 2007, lors de mon entretien d’embauche au Crillon, je l’ai trouvé froid, distant“, confiait Elodie Tavares, de son nom de jeune fille, dans une interview à Paris Match en 2012. Mais ces débuts difficiles ne les avaient pas empêchés de tomber amoureux et de se marier trois ans plus tard. Depuis ils ont même eu deux enfants, Antoine et Pia, née le 15 juin 2020. Deux êtres qui sont probablement le plus cadeau que la compagne de Jean-François Piège a pu lui faire. Pourtant cette dernière ne lésine pas sur les moyens lorsqu’il s’agit de célébrer un évènement en rapport avec son époux. En témoigne le cadeau à plusieurs milliers d’euros qu’elle lui a fait pour son 50ème anniversaire, célébré le 25 septembre dernier.

Jean-François Piège est un passionné de vins

C’est dans les colonnes de la revue Racines, dédiée au passionnés de vins, que Jean-François Piège a révélé le beau cadeau offert par son épouse. “Elodie m’a fait la surprise d’appeler certains vignerons pour l’occasion. J’ai donc reçu cinq bouteilles : un Richebourg de Romanée-Conti 1970, un Pétrus 1973, un magnum d’Ausone 1970, un Jean-Louis Chave 1970 et un Dom Pérignon P2 2000. Je n’ai pas encore tout ouvert…”, a dévoilé l’acolyte de Philippe Etchebest. Un lot qui, selon nos confrères, est estimé à près de 5 000 euros !

Au cours de cet entretien, Jean-François Piège s’est aussi confié sur la reprise de ses activités après la crise sanitaire. Et contrairement à bon nombre de ses confrères, il refuse d’oublier l’année 2020. “Effectivement, ma première réaction a été de bannir cette année… Sauf que le 15 juin, j’ai eu une petite fille et je me suis dit qu’elle ne pourrait pas vivre avec les mots de son père répétant que 2020 était une année année pourrie”, s’explique-t-il auprès du magazine. Il faut croire que ces derniers mois ont à la fois été les pires et les plus beaux de sa vie !

Source: Lire L’Article Complet