Jean-Marie Bigard "agacé" par Anne Hidalgo, il la tacle violemment (Exclu vidéo)

Jeudi 7 novembre 2019, Jean-Marie Bigard était l’invité du “Débrief de Non Stop” sur Non Stop People. Si l’humoriste a été invité à réagir aux accusations de plagiat dont a été la cible Gad Elmaleh en début d’année, il a aussi donné son avis sur Anne Hidalgo. Et autant dire que la maire de Paris en a pris pour son grade. Confidences exclusives.

Jean-Marie Bigard était l’invité exceptionnel du “Débrief de Non Stop” jeudi 7 novembre 2019. En plus d’être revenu sur la polémique dans laquelle il s’est retrouvé après son passage dans “Touche pas à mon poste” il y a quelques mois, l’humoriste en a remis une couche sur les accusations dont a été la cible Gad Elmaleh en janvier dernier. “J’ai beaucoup d’admiration pour Gad. Mais beaucoup de gens étaient au courant bien avant que cette histoire éclate (…) Quand tu t’aperçois que ce n’est plus lui qui a inventé la vanne et le sketch, tu as forcément moins d’admiration. C’est de la triche, de la tricherie. On l’a fait en essayant de ne pas se faire gauler et au moment où il se fait gauler, il ne peut pas se défendre. Il ne peut que dire : ‘Oui, j’ai fait ça’ (…) Tu as volé un truc, il n’est pas à toi, tu as brillé avec”, a-t-il dit.

Dans ce même entretien, Jean-Marie Bigard n’a pas mâché ses mots à l’encontre d’Anne Hidalgo, la maire de Paris. “Pour être maire dans toutes les autres villes de France – notre beau pays – il faut 51% Madame. Il ne faut pas 9%. Parce que là, si on interrogeait au suffrage universel direct les Parisiens par exemple, elle ne ferait pas plus de 9%. Et cette femme va à nouveau repartir pour cinq ans. Elle va peut-être supprimer entièrement le périphérique pour planter ses choux. On ne sait pas ce qu’elle va inventer pour faire chier les Parisiens. Ils n’en veulent plus d’Anne Hidalgo”, a-t-il lâché. Et de poursuivre : “Elle m’agace parce que tu remarqueras que quand elle décide quelque chose, elle précise que c’est à l’unanimité. Elle va ch*** le matin à l’unanimité. Elle nous précise que tout le monde était d’accord pour qu’elle aille aux toilettes. On s’en branle de ça. Elle ne peut pas dire que nos trajets dans Paris qui avant duraient 20 minutes durent maintenant 45 minutes en disant que ça pollue moins, ce n’est pas possible”.

Confidences exclusives. Ne pas reprendre sans citer “Le Débrief de Non Stop”.

Source: Lire L’Article Complet