Jean-Marie Périer : son frère poussé au suicide ? Le photographe fait de troublantes révélations

C’est un Jean-Marie Périer particulièrement empreint de nostalgie qui s’est exprimé sur les réseaux sociaux ces dernières 24 heures. Le photographe a d’abord rendu un hommage poignant à son demi-frère l’acteur Marc Porel décédé le 3 mai 1983 par overdose. Puis il a pris la parole pour évoquer son autre frère, Jean-Pierre, disparu également tragiquement. Selon lui, sa compagne de l’époque l’aurait poussé au suicide.

Jean-Marie Périer

Jean-Marie Périer a l’habitude de prendre la parole sur les réseaux sociaux. Malgré ses 81 ans, le célèbre photographe est très à l’aise avec ces outils de communication, qui pourtant restent souvent obscurs pour la plupart des personnes de son âge. Toujours dans l’air du temps, l’ex-amoureux transi de Françoise Hardy, sait utiliser à bon escient ce média moderne pour communiquer sur différents sujets. On peut le voir exprimer régulièrement des coups de gueule, comme des coups d’amour ! Mais en ce début mai, c’est plutôt la nostalgie qui semble prendre le pas sur le grand ami de Johnny Hallyday. Le photographe a d’abord rendu hommage à son demi-frère, l’acteur Marc Porel, décédé en 1983 des suites d’une overdose.

À ce sujet, il a notamment révélé avoir été un grand consommateur de cannabis depuis sa rencontre avec les Rolling Stones en 1967. S’il ne s’est pas enfoncé dans les drogues dures, c’est parce qu’il avait eu devant les yeux les exemples tragiques de ses petits-frères, Marc et Jean-Pierre, décédés prématurément à cause de leurs addictions. Dans son post de ce mardi 4 mai, il a tenu à évoquer le décès de Jean-Pierre, poussé au suicide selon lui.

“Il a commencé à prendre du LSD”

“Et pour finir voici mon autre frère Jean-Pierre. Il ressemblait à mon père, il était le plus intelligent de la famille”, a souhaité poursuivre Jean-Marie Périer, parti sur sa lancée des souvenirs familiaux. “Il était assistant de cinéma et voulait devenir réalisateur”, a-t-il poursuivi en légende d’un cliché représentant ses défunts frères. “Emporté par le succès et le rythme de mon nouveau travail, je ne connaissais rien de ses addictions. Ensuite il s’est hélas marié à une personne qui l’a poussé vers des produits plus sévères, le visage de cette femme respirait la mort. Quand il a commencé à prendre du LSD, je vivais avec Françoise et j’ignorais même l’existence de cette drogue”, s’est-il confié.

Pour le copain de Sheila, pas de doute, cette femme a joué un rôle dans son passage à l’acte. “J’ai appris depuis qu’il avait déjà des pensées suicidaires, et un jour qu’il était sous acide sa femme lui a dit devant des amis : ‘Quand on veut se suicider, on se jette par la fenêtre‘ Il l’a fait ! Je n’ai jamais recroisé cette femme et ça vaut mieux pour elle”, a-t-il enfin révélé. Beaucoup de douleur pour celui qui a conclu auprès de ses abonnés en leur disant qu’il en avait fini de leur “pourrir la vie avec (s)es histoires de famille”.

https://www.instagram.com/p/COdJpIcrSxc/

A post shared by Jean-marie Périer (@jeanmarieperierofficial)

Source: Lire L’Article Complet