Jean-Paul Belmondo à la fin de sa vie : « Il ne parlait plus »

Dans Nice-Matin ce mercredi 8 septembre, le réalisateur Claude Lelouch explique qu’il n’a plus tourné avec son ami Jean-Paul Belmondo, décédé ce lundi 6 septembre, parce qu’il n’était “pas question de filmer un grabataire”.

Avec les films Itinéraire d’un enfant gâté ou encore Les Misérables, Jean-Paul Belmondo et Claude Lelouch ont marqué le 7e art. Une collaboration qui a pris fin en 2001, l’année qui a bouleversé la carrière de Bébel. Cet été-là, l’acteur est en vacances à Lumio en Corse, chez un ami de Guy Bedos. Le 8 aôut, Jean-Paul Belmondo, 68 ans, est victime d’un AVC. A la suite de cette accident, l’acteur est diminué physiquement et contraint de s’éloigner des plateaux de tournage, au grand regret de Claude Lelouch : “Oui, j’avais espéré que s’il retrouvait la parole, on pourrait faire un nouveau film. Il était évidemment pas question de filmer un grabataire”, a-t-il confié dans les colonnes de Nice-Matin.

Lelouch-Belmondo : le clap de fin

Claude Lelouch est Jean-Paul Belmondo ont réalisé ensemble quatre films : Un homme qui me plaît, Les Misérables, Itinéraire d’un enfant gâté, et en 2011 Jean-Paul Belmondo fait une apparition dans D’un film à l’autre. Si le réalisateur espérait renouveler leur collaboration, les problèmes de santé de Jean-Paul Belmondo en ont décidé autrement : “J’avais un scénario formidable pour une suite à ‘Itinéraire’. Et puis cette amélioration n’a pas eu lieu et j’ai décidé de ne pas le faire. Il n’était pas question de montrer un Jean-Paul diminué.”

“Il ne parlait plus, mangeait peu, mais il avait toujours son sourire”

Claude Lelouch a rendu une dernière visite à son ami il y a un mois et demi, dans son appartement des Invalides à Paris. Toujours dans Nice-Matin, le réalisateur a donné quelques détails sur l’état de santé de Jean-Paul Belmondo avant sa mort : “Les derniers mois ont été très difficiles et compliqués pour Jean-Paul. Il ne parlait plus, mangeait peu, mais il avait toujours son sourire. Là où il est aujourd’hui, il va pouvoir continuer à faire des acrobaties.”

Jean-Paul Belmondo devant la caméra de Claude Lelouch, le duo a enflammé le cinéma français. En 1989, le comédien reçoit le César du Meilleur acteur pour son rôle dans Itinéraire d’un enfant gâté, un prix qu’il n’est jamais venu récupérer.

Mais plus qu’une relation professionnelle, Claude Lelouch et Jean-Paul Belmondo entretenaient une amitié forte depuis de nombreuses années. Dans une interview accordée à franceinfo lundi 6 septembre, le réalisateur a déclaré à propos de Bébel : “Son deuxième métier c’est copain.”

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet