Jean-Pierre Pernaut : la star du JT de TF1 s’explique sur son départ inattendu (VIDEO)

Après 33 ans à la tête du JT du 13 heures de TF1, Jean-Pierre Pernaut a pris la décision de quitter ses fonctions avant Noël 2020. Dans une courte vidéo, le présentateur vedette de la chaîne a expliqué son choix.

C’est officiel, Jean-Pierre Pernaut et le JT du 13 heures de TF1, c’est bientôt de l’histoire ancienne. Comme l’a confirmé le groupe de la première chaîne, le présentateur a décidé de tirer un trait sur cette belle aventure qu’il mène depuis 32 ans dès la fin de l’année 2020. Une décision inattendue qui va surprendre ses nombreux fans. Afin de leur expliquer son choix, il a pris la parole dans une courte vidéo publiée sur ses réseaux sociaux. Avec le sourire, le journaliste de 70 ans a décidé a donc annoncé officiellement qu’il allait bientôt rendre les commandes de son JT du 13 heures. Il a pris le temps de l’annoncer dans un premier temps à la rédaction de TF1 et aux correspondants en région avant de révéler les raisons à son public. "J’ai décidé de changer de rythme et de transmettre le flambeau du journal dès la fin de cette année", a-t-il déclaré avant de rassurer ses fans en leur assurant que Gilles Pélisson, le patron de TF1, et Thierry Thuillier, le patron de l’information, allaient tout faire pour rester un journal de proximité.

"Je sais que ma décision d’arrêter le 13 heures de TF1 va surprendre pas mal d’entre vous. Je l’ai très mûrement réfléchi. Le 13 heures et moi c’est une aventure vraiment extraordinaire grâce à vous, votre confiance, vos parents et vos grands-parents parfois. C’est un virage que je vais prendre à la fin de l’année, avec vous je l’espère. D’ici là, attention, le 13 heures continue, donc je vous retrouve tout à l’heure ou demain, quand vous voulez", a-t-il encore confié.

Jean-Pierre Pernaut va rester très actif sur TF1

Pour autant, Jean-Pierre Pernaut a bien assuré qu’il ne quittait ni son métier de journaliste ni le groupe TF1, puisqu’il va continuer d’animer des opérations de proximité comme SOS Villages et participera toujours aux éditions spéciales de l’antenne, comme la retransmission du défilé du 14 juillet. Il proposera également "des formats longs de reportages pour TF1", présentera "un nouveau rendez-vous sur LCI", et "développera une offre digitale de contenus", sur "les thématiques qui lui sont chères des régions, du patrimoine et de la proximité", a ajouté la chaîne dans un communiqué.

Source: Lire L’Article Complet