Jean-Yves Le Drian « en danger » : fallait-il vacciner les ministres ?

Après avoir révélé avoir été testée positive à la Covid-19 le 20 mars dernier, Roselyne Bachelot a été hospitalisée après “deux jours très éprouvants” annonce BFMTV ce mercredi 24 mars. Sur le plateau de la chaîne, Bruno Jeudy s’est inquiété de la stratégie du gouvernement concernant la vaccination de ses ministres, évoquant notamment le cas de Jean-Yves Le Drian, 73 ans.

A propos de

  1. Jean-Yves Le Drian

  2. Roselyne Bachelot

La polémique enfle. Après avoir révélé avoir été testée positive à la Covid-19 le 20 mars dernier, l’état de santé de Roselyne Bachelot s’est détérioré. Après “deux jours très éprouvants”, la ministre de la Culture a été hospitalisée annonce BFMTV ce mercredi 24 mars. Cette dernière avait pourtant été vaccinée une première fois le 17 mars, mais sans deuxième dose, elle ne bénéficiait que d’une immunité partielle.

Une deuxième hospitalisation après celle de la ministre du Travail, Elisabeth Borne, qui inquiète et interroge. “Je n’ai jamais compris depuis le début la stratégie du gouvernement de ne pas vouloir faire vacciner – y’a six ministres de plus de 60 ans, et trois de plus de 70 ans – et je n’ai jamais compris pourquoi. Il y a une mise en dangeralerte Bruno Jeudy sur le plateau de BFMTV ce mercredi 24 mars. “Jean-Yves Le Drian, qu’il n’ait pas été vacciné plus tôt, ce n’est pas normal, il a eu des antécédents de santé en 2017 qui étaient extrêmement graves” a précisé le journaliste avant de confier que l’entourage du ministre des Affaires Etrangères, âgé de 73 ans, “s’étonnait de cette ligne fixée par Jean Castex”.

Roselyne Bachelot a-t-elle fait preuve d’imprudence ?

Heureusement, Roselyne Bachelot n’a pas participé au dernier Conseil de défense, ni au dernier Conseil des ministres comme le précise le chef du service politique de BFMTV. Mais problème, juste avant d’avoir été testée positive, la ministre de la Culture a assisté à une représentation à l’Opéra de Paris et a remis la Légion d’honneur à Michel Sardou vendredi 19 mars. Accolades, photos, proximité, un comportement qui a provoqué un début de polémique sur la Toile.

A chaque fois, la ministre prend garde de respecter les gestes barrières. Elle porte le masque en permanence. Après, on ne peut pas empêcher les gens de vouloir l’approcher” souligne une conseillère de la ministre au Monde. Alors que certains évoquent un “cluster au sein du gouvernement”, le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, a répondu par la négative, et assuré qu’aucune erreur n’avait été commise. Présentant au moins une comorbidité, Roselyne Bachelot aurait pu se faire vacciner avant le 17 mars, mais elle avait repoussé sa vaccination, ne souhaitant “pas donner l’impression d’un passe-droit” a confié un proche de la ministre.

Crédits photos : Michael Baucher / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet