Jennifer Lopez et Shakira au Super Bowl 2020 : deux stars pour étouffer un gros scandale…

La Ligue nationale du football américain vient d’annoncer que le 2 février 2020, Jennifer Lopez et Shakira feront le show à la mi-temps du Super Bowl


Pourquoi engager une bombe quand on peut en avoir deux ! Ce 26 septembre, la NFL (Ligue nationale du football américain) a annoncé que Jennifer Lopez et Shakira seraient les stars du prochain Super Bowl.

La grosse galère de la NFL

A ce jour, la finale du championnat est toujours l’événement sportif le plus regardé à la télévision aux États-Unis, et l’un des événements sportifs les plus suivis au monde. La 54ème édition se tiendra le 2 février prochain, au Hard Rock Stadium de Miami. Nachos et bières à la main, ce sont plus de 100 millions de téléspectateurs qui regarderont la mi-temps.

“Nous allons mettre le feu au monde”, s’est ainsi réjouie Jennifer Lopez, sur la Toile. « Il n’y a rien de plus gros que ça! Je suis tellement excitée de monter sur la scène du #SuperBowlLIV », a pour sa part commenté Shakira.

De quoi étouffer un scandale retentissant, survenu l’an dernier… A l’époque, Rihanna, Pink ou encore Cardi B avaient refusé de se produire au Super Bowl, en signe de soutien à Colin Kaepernick. Pour rappel, ce quarterback des San Francisco 49ers avait été mis à la porte, pour avoir lancé un mouvement de protestation contre les violences policières visant les Noirs. A chacun de ses matchs, il mettait systématiquement un genou à terre pendant l’hymne national. Un crime de lèse-majesté pour beaucoup d’Américains…

Finalement, c’est le groupe pop Maroon 5, emmené par Adam Levine, accompagné des rappeurs Travis Scott and Big Boi, qui avaient sauvé les meubles, au Mercedes-Benz Stadium d’Atlanta, le 3 février dernier.

Pour rattraper le coup, en août dernier, la NFL a également conclu un partenariat avec le rappeur Jay-Z.  Et cette collaboration a de quoi surprendre quand on sait que le mari de Beyoncé a déjà refusé plusieurs fois de se produire à la mi-temps.

Jay-Z à la manoeuvre

Mis face à ses contradictions, Jay-Z a promis qu’il allait apporter des « changements importants » à la NFL, dans une interview accordée au Wall Street Journal. Lui qui a expliqué qu’il ne voyait pas le mal à travailler avec des personnes qui ne partagent pas ses opinions a énoncé sa vision progressiste entre « divertissement et justice sociale ».

Une promesse de passer à l’action, donc, assortie d’une petite poignée de dollars, visiblement. Et pour cause : sa société Roc Nation abrite de nombreux artistes, parmi lesquels Shakira…

Going to set the world on @shakira #PepsiHalftime #SuperBowlLIV @pepsi

Source: Lire L’Article Complet