Jonathan Cohen “le nez face au slibard”… Anecdote ubuesque sur sa rencontre avec Mel Gibson

L’histoire a bientôt cinq ans, mais elle est toujours aussi savoureuse : celle de la rencontre imprévue entre Mel Gibson et Jonathan Cohen, qui s’est retrouvé à le déshabiller après un accident.

C’est une anecdote aussi « énorme » que le titre de son nouveau film dans lequel Jonathan Cohen est à l’affiche avec Marina Foïs. Une histoire qu’il a déjà racontée par le passé, mais sur laquelle il revient dans Le Parisien ce dimanche 13 septembre, car elle est impossible à oublier. Cette fois-ci, l’acteur français donne de nouveaux détails sur sa rencontre avec l’Américain Mel Gibson. La scène digne d’un film, mais bien réelle se passe le 24 décembre 2015. Le jour où il s’est retrouvé le nez face au « slibard à l’ancienne, celui d’un mec des années 1990 » de Mel Gibson. Le Frenchy est alors en visite pour les fêtes de Noël chez une amie mariée à un producteur. Et le couple a un sacré réseau. Quand elle lui annonce l’identité de celui qui doit passer pour s’occuper de son mal de dos, Jonathan Cohen n’en croit pas ses oreilles. « Il faut savoir qu’il fabrique une espèce crème à base de plantes de chez lui », avait-il expliqué dans les colonnes de Première au début de l’été.

« Mel sapé en costard trois pièces, moi comme un gland », résume-t-il avec humour dans les colonnes du Parisien. Car au moment où son ami vivait à Los Angeles lui fait cette révélation, le comédien est en caleçon en pleine préparation du réveillon. Plus tard dans la soirée, c’est Jonathan Cohen qui viendra en aide à l’acteur de L’Arme fatale qui se retrouve hospitalisé après un accident de la route. Et les détails valent le détour.

Il a déshabillé Mel Gibson

« Mel Gibson qui a mal et gémit avec sa voix de Mel Gibson, celle des films… Et là, je dois lui mettre la tunique bleu… voilà comment je me suis retrouvé à le déshabiller jusqu’à lui enlever les chaussures et voir les gros ieps (NDLR : pieds, en verlan) de Mel Gibson », se souvient dans Le Parisien l’acteur actuellement en pleine promotion de la série Flamme sur Canal+.

C’est ainsi que les deux hommes se sont liés d’amitié et que la star internationale l’a invité à son domicile. L’occasion pour Jonathan Cohen de soulever l’épée du film Braveheart. « C’est du vrai, c’est du vrai », a-t-il certifié avec fierté.

Crédits photos : JLPPA / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet