Jonathann Daval : ce choix vestimentaire très étrange pour l’enterrement d’Alexia

Les parents d’Alexia, tuée par son conjoint Jonathann Daval en octobre 2017, ont évoqué dans le livre ‘Alexia, notre fille’ une troublante anecdote concernant le jour de son enterrement. Pour assister à cette cérémonie funéraire, leur gendre a décidé de revêtir une tenue très spéciale avec une symbolique.

Avec le temps, ce choix vestimentaire intrigue de plus en plus… Les funérailles d’Alexia ont eu lieu le 8 novembre 2017 en la basilique de Gray, en Haute-Saône. Presque tous les habitants du village se sont rassemblés pour rendre un dernier hommage à la jeune femme de 29 ans assassinée – l’enquête déterminera plus tard que son mari Jonathann Daval est l’auteur du meurtre. – Pour assister à la cérémonie funéraire de sa femme, le veuf éploré a choisi de porter une tenue (très) spéciale. Une étonnante anecdote retranscrite dans le livre Alexia, notre fille.

Dans les pages de ce livre, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot sont revenus sur l’enterrement de leur fille, Alexia. Après l’anecdote de la demande étrange de Jonathann Daval concernant leur chat Happy et le cercueil de la défunte, ses beaux-parents ont évoqué son choix de tenue pour les obsèques. « Jonathann m’avait demandé si cela me gênait qu’il porte pour la cérémonie le costume de son mariage. Il m’a expliqué qu’il voulait lui rendre hommage et lui dire au revoir » selon les mots du père d’Alexia. Avant de continuer en écrivant : « Cela m’avait ému, et je n’avais aucune raison de le lui refuser. »

Jonathann Daval a donc décidé de revêtir ces vêtements symboliques pour dire adieu à sa femme, celle à qui il avait juré amour, fidélité et protection. « Le plus étrange est peut-être qu’il semblait aussi effondré pour suivre son cercueil qu’il l’avait été pour l’accompagner à l’autel. Ces deux jours-là, ses larmes lavaient son visage » ont écrit ses beaux-parents dans ce livre dédié à leur fille.

Jonathann Daval en costume de mariage à l’enterrement de sa femme

Sauf qu’aujourd’hui, ce choix vestimentaire est vivement discuté. Pour Jean-Pierre Fouillot, « il ne pouvait pas être plus endimanché, et peut-être aussi, avec le recul, plus à côté de l’événement. » Il y a encore plus de signification après la condamnation de Jonathann Daval pour le meurtre d’Alexia. « Une fois que l’on sait, il y a évidemment quelque chose qui ne colle pas dans ce choix, dans son comportement. Il n’enterre pas sa femme. Il fait comme les vrais criminels, il construit sa légende » peut-on lire. Chacun y va de son interprétation.

Crédits photos : Bruno Grandjean / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet