Julien Clerc dévoile la déchirante confidence que lui a faite Charles Aznavour avant sa mort

Julien Clerc avait une grande admiration pour Charles Aznavour qui était son modèle. Le célèbre chanteur lui a même fait une troublante et déchirante confession quelque temps à peine avant sa mort.

A 73 ans, Julien Clerc n’est pas près de mettre un terme à sa carrière. Loin de là ! Il sort même un 26ème album baptisé Terrien. L’ex de France Gall ou encore Miou-Miou est également boosté plus que jamais par sa relation avec sa femme, la romancière Hélène Grémillon. Malgré leur grande différence d’âge, 29 ans, le couple est plus soudé que jamais. “C’est une union dans laquelle la différence d’âge a de l’importance, a-t-il assuré dans les colonnes de Paris Match. Le temps qui passe rend le rapport de force très égal maintenant. Elle l’a très bien compris. Nos choix se font systématiquement à deux, avec une grande intelligence de vie. Ce n’était pas pareil quand j’avais 30 ans“.

“Mon vieux, je ne peux plus chanter”

Malgré cette apparente sérénité, l’épouse de Julien Clerc commence parfois à s’inquiéter pour son homme. “Notre différence d’âge est inhérente à notre histoire. Même si j’ai plus peur aujourd’hui qu’avant. Parce que le temps passe…“, a confié Hélène Grémillon. Cette dernière n’est d’ailleurs pas très rassurée à chaque fois qu’elle découvre le planning surchargé de son homme. Surtout que le chanteur compte bien suivre les pas de son idole Charles Aznavour et monter sur scène jusqu’au bout, tant qu’il en a la force. “Récemment, Hélène regardait le contrat de ma prochaine tournée : 130 concerts prévus.Mais vous ne trouvez pas que c’est trop ?m’a-t-elle demandé. La réponse est catégoriquement non. Je veux chanter“, a-t-il révélé.

Julien Clerc s’est d’ailleurs souvenu de la déchirante confession que lui avait faite Charles Aznavour peu de temps avant sa disparition, survenue le 1er octobre 2018. “Quelques mois avant la mort de Charles, j’étais programmé à la même affiche au festival Aluna. Il a dû annuler à la suite d’un problème de santé, a-t-il raconté. Je l’ai appelé de ma loge pour prendre de ses nouvelles, et il m’a déclaré : ’Mon vieux, je ne peux plus chanter.’ Tout était dit. Il est mort peu après. Chanteur, ce n’est pas un métier normal, c’est une façon de vivre“. Une conduite qu’il souhaite également suivre. Il l’avoue même : il ne sait “rien faire d’autre” !

Source: Lire L’Article Complet