Julien Doré a eu peur pour sa grand-mère pendant le confinement

Julien Doré revient avec un nouvel album intitulé Aimée. Si le chanteur a choisi le prénom de sa grand-mère, ce n’est pas un hasard. Pendant le confinement, alors qu’il ne pouvait pas la voir, il a beaucoup pensé à elle.

Julien Doré

C’est le retour de l’enfant terrible de la chanson française. Connu pour ses mélodies douces et envoûtantes, Julien Doré l’est aussi pour son ton incisif sur les réseaux sociaux. Mais ça, c’était avant. Le chanteur découvert en 2007 dans l’émission Nouvelle Star a changé de vie. Lassé du succès, il a retrouvé le sud de la France et s’épanouit dans les Cévennes, sa terre natale. Un retour aux sources pour l’artiste né à Alès, qui n’a pas pour autant tourné le dos à la musique. Mais avec Aimée, son nouvel album, il tire un trait sur le passé.

Interrogé ce vendredi 4 septembre par BFM TV, Julien Doré se montre même très dur avec l’ancienne version de lui-même : « Des fois je m’agaçais comme ça, tout seul : ”Voilà et là t’as qu’à placer plage et coquillage et voilà et c’est bon, pis là sur le refrain, tu vas susurrer…”, mais tu l’as déjà fait ça ! » Après des « phases de doute » sur sa capacité à composer des choses nouvelles, le chanteur est arrivé avec un nouvel opus, véritable « plaidoyer écolo » selon BFM TV.

Une grand-mère de 99 ans, aimée par Julien Doré

Et pourquoi l’avoir appelé Aimée ? Julien Doré a voulu rendre hommage à sa grand-mère âgée de 99 ans. Durant le confinement, le chanteur a eu beaucoup de temps pour penser à elle, alors qu’ils étaient séparés. « L’album était fini avant l’arrivée du Covid en France, bien avant le confinement », se souvient le chanteur de Paris-Seychelles : « Avec le confinement, je réalise que je ne peux pas aller voir ma grand-mère, pour la protéger de ce qui est en train de nous arriver. Je ne sais pas pourquoi, son prénom m’apparaît à l’écrit ».

C’est à cet instant que Julien Doré a une révélation : « Je me dis : “Tu viens de finir un album qui s’adresse à une nouvelle génération, dans lequel des voix d’enfants t’accompagnent, voire même chantent à ta place”. Qu’est-ce qu’il pourrait y avoir de plus joli et symbolique, en cette période, que ce disque porte le prénom d’une femme de 99 ans qui a passé une grande partie de sa vie à se battre pour les autres femmes ? Et ce prénom est, en plus, un mot de la langue française qui est magnifique pour venir envelopper ces chansons-là ». Aimée était né.

Source: Lire L’Article Complet