"Justice pour Sarah Halimi" : Patrick Bruel, Carla Bruni, Bernard Montiel… ils ont tous manifesté à Paris, sauf…

Ce 25 avril, plus de 20 000 personnes se sont rassemblées, à Paris, place du Trocadéro, pour protester contre la décision rendue par Cour de cassation, sur l’affaire Halimi. Parmi les anonymes, nombres de stars… et de grands absents.


Il y a quatre ans, Sarah Halimi mourrait à Paris, attaquée par un homme, en pleine nuit, à son domicile, et jetée par la fenêtre, du troisième étage, après avoir été rouée de coups pendant 30 minutes. Le 18 avril dernier, la Cour de cassation a estimé que son tueur, Kobili Traoré, âgé de 27 ans au moment des faits, ne pouvait être tenu responsable de ses actes, en raison de sa forte consommation de cannabis.

Une manifestation de 20 000 personnes au Trocadéro

Après l’indignation qu’a suscité cette décision de justice, qui implique donc qu’il n’y aura pas de procès, people et anonymes se sont mobilisés, ce 25 avril. Au Trocadéro, on a croisé nombre de stars, comme les humoristes Tomer Sisley, Michel Boujenah, Gad Elmaleh, les chanteurs Michel Jonasz, Amir, Patrick Bruel, Carla Bruni Sarkozy, Enrico Macias, le youtubeur Ramous… Les politiques (pour la plupart de droite) étaient aussi au rendez-vous, comme Xavier Bertrand, Nicolas Dupont Aignan (actuellement en campagne), Valérie Pécresse, Audrey Pulvar, ou encore Anne Hidalgo et Christophe Castaner.

Côté télé, on a vu Pascal Praud, Arthur et Bernard Montiel sur place. Quelques penseurs étaient également là pour intervenir, à la tribune, et notamment Bernard Henri Levy, Raphaël Enthoven, ainsi que l’imam de Drancy Hassen Chalghoumi.

Ils avaient tous répondu à l’appel lancé par le collectif “Agissons pour Sarah Halimi“. Les pancartes “Pas de droit sans justice”, “Justice défoncée ?” ou encore, “l’antisémitisme n’est pas l’affaire des juifs mais de la République”, ont circulé parmi la foule de 20 000 personnes qui s’est rassemblée à Paris (des manifestations ont également eu lieu en France à Nice, Strasbourg, Bordeaux et Marseille, mais aussi à l’étranger, à Londres, à Miami, ou encore à Tel Aviv).

Ce dimanche, le garde des Sceaux, Eric Dupond-Moretti a de son côté annoncé sur Twitter qu’il présenterait un projet de loi “pour combler le vide juridique apparu dans l’affaire Sarah Halimi (…) fin mai”. Et ce,“conformément à la demande du Président de la République”, Emmanuel Macron.

Les grands absents

Et si la dimension antisémite du crime a clairement été établie dans cette affaire, on notera toutefois l’absence, ce dimanche, de nombreuses personnalités emblématiques du mouvement antiraciste au Trocadéro… On pense par exemple à Camélia Jordana, Edwy Plenel, Aïssa Maïga, Yassine Bellatar, Rokhaya Diallo, Jean-Luc Mélenchon, Adèle Haenel, Assa Traoré, Gilles Verdez ou encore Lilian Thuram...

Il y avait du monde à la manif pour Sarah Halimi et cela fait chaud au cœur !A noter, aucun blessé, pas de black…

Source: Lire L’Article Complet